managementhebdo

​Les CV avec des fautes d'orthographe sont plus facilement écartés



Paolo Garoscio
Après son diplôme de Master en Philosophie du Langage, Paolo Garoscio a décidé de se tourner vers... En savoir plus sur cet auteur
Vendredi 27 Mai 2016 - 16:13

Lorsqu'il s'agit de postuler pour un emploi, qu'il soit à responsabilité ou non, le candidat doit fournir un CV qui est la première chose que verra le recruteur. Une bonne impression sur le CV est indispensable pour décrocher un entretien dans un marché de l'emploi saturé. Il semblerait que l'orthographe soit une des choses sur lesquelles les candidats ne doivent absolument pas faire l'impasse.


cc/pixabay
cc/pixabay
Christelle Martin-Lacroix, chercheuse à l'Université de Toulon, a présenté jeudi 26 mai 2016 en partenariat avec l'entreprise "projet Voltaire", les résultats de ses recherches sur l'impact des fautes d'orthographe sur le recrutement. Elle a testé la réaction de 20 recruteurs en leur présentant 6 CV inventés et dont la qualité changeait autant sur le fond (expérience professionnelle et formation) que sur la forme (certains avaient des fautes d'orthographe, d'autres des fautes de frappe). De plus, elle a analysé les impressions de 538 recruteurs et 422 candidats.

Les résultats sont sans appel : un CV avec des fautes d'orthographe est quasiment recalé d'office. Le candidat a trois fois plus de chance de ne pas être retenu pour un entretien et ce peu importe le nombre de fautes d'orthographe présentes. Un candidat qui a fait des fautes de frappe est également pénalisé, mais moins : il a 1,7 fois moins de chance d'être retenu, les recruteurs semblant excuser les fautes de frappe beaucoup plus facilement que les véritables fautes de grammaire et orthographe.

Si les candidats sont pénalisés c'est que des fautes sur un CV sont perçues comme un manque de professionnalisme et de compétences... ainsi que comme un manque de respect envers l'entreprise, le recruteur et le poste auquel le candidat a postulé.

Le CV étant la première impression du recruteur sur le candidat, il est également la première source de discrimination et le premier critère pour faire un choix, ce qui explique l'importance d'un CV sans fautes.




Dans la même rubrique :
< >