managementhebdo

Covid-19 : éviter les clusters d’entreprise avec le télétravail en demi-groupe



Vendredi 27 Août 2021 - 14:26

Les Français se préparent à retrouver leurs bureaux : la rentrée 2021 devrait se faire avec un peu plus de présentiel qu’en 2020, notamment car le télétravail n’est plus obligatoire. Mais le risque de contamination, dans les entreprises, existe… et un cluster peut rapidement devenir un cauchemar pour une société. Des chercheurs français ont peut-être une solution.


Organiser le travail pour limiter le foyer épidémique

Pixabay/kaboompics
Pixabay/kaboompics
Une recherche menée par le CNRS, l’INRIA et l’Université de Paris (entre autres) semble avoir trouvé une solution efficace pour limiter le risque de foyer épidémique majeur, que ce soit dans les établissements scolaires ou, plus simplement, sur le lieux de travail. L’intérêt de cette étude, qu’a repérée Le Parisien, est qu’elle part du principe qu’il y a bien un cas de Covid-19 parmi les personnes présentes, et que, donc, le risque de cluster est réel. Surtout avec le variant Delta, plus contagieux et responsable de la quatrième vague pandémique dans le monde.

Les chercheurs ont établi plusieurs hypothèses d’organisation du temps de travail : soit une rotation quotidienne, soit une rotation hebdomadaire, soit une alternance quotidienne, soit une alternance hebdomadaire. Les personnes présentes ont été, elles, divisées en deux groupes : lorsque le premier est sur les lieux, le deuxième est en distanciel, et inversement.

Préférer la rotation hebdomadaire des équipes

L’étude, publiée dans la revue Plis Computational Biology, a analysé le risque, pour chaque situation, que le cas de Covid-19 entraîne un foyer épidémique majeur. Et quelle que soit la population étudiée (salariés, étudiants ou jeunes enfants), c’est la rotation hebdomadaire des équipes qui présente le moins de risques qu'un cluster majeur ne se forme.

Le principe est par ailleurs assez simple à mettre en place : les salariés, séparés en deux groupes, travaillent donc une semaine sur deux en télétravail, et une semaine sur deux en présentiel. Les managers pourront de plus organiser les équipes en fonction des projets en cours, des contrats prioritaires ou simplement en fonction des affinités de chaque salarié pour ses collègues.


Paolo Garoscio


Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 10 Septembre 2021 - 11:04 Salaire : 18,1 euros brut de l'heure en moyenne en 2018