managementhebdo

Cadres : recrutements en hausse et pénurie à l’horizon



Vendredi 14 Février 2020 - 08:25

Alors que l’Insee a dévoilé des chiffres du chômage en baisse en 2019, la tendance s’accentue chez les cadres qui ne connaissent toujours pas la crise. Les recrutements, selon les estimations de l’Association pour l’emploi des cadres (Apec), devraient poursuivre leur hausse en 2020, portés par la reprise économique. Et la pénurie des profils commence à se faire sentir.


Près de 300.000 embauches de cadres en 2020

Pixabay/aymanejed
Pixabay/aymanejed
Selon les données de l’Apec, qui dévoile ses statistiques le 14 février 2020, le recrutement des cadres prévu pour 2020 est en augmentation. 297.000 prévisions d’embauches sont estimées, en augmentation de 5% par rapport à 2019. De quoi permettre aux cadres de ne pas connaître la crise alors que la catégorie connaît une période faste proche du plein-emploi.

On estime en effet à seulement 3,8% le nombre de cadres au chômage en France, alors que les chiffres du chômage dévoilés par l’Insee le 13 février 2020 font état d’un chômage à plus de 8% en France, bien qu’en baisse sur un an, en 2019 . Les cadres continuent de séduire les entreprises : leurs recrutements sont en augmentation constante depuis 4 ans et ont grimpé de près de 80.000 par an depuis 2016.

La pénurie de profil se fait sentir

L’attrait des cadres a toutefois une conséquence négative sur les entreprises : elles ont de plus en plus de mal à trouver le candidat idéal, les meilleurs profils se permettant de mettre en concurrence les recruteurs. Et, sûrs d’eux, les cadres postulent de moins en moins.

Selon l’Apec, en effet, une offre d’emploi pour un poste de cadre a reçu, en 2018, 30 candidatures en moyenne contre 44 en 2014. Les recruteurs, eux, signalent de plus en plus de difficultés à trouver des candidats : ils sont 66% à faire ce constat en 2019. Les plus pénalisées ? Les PME-ETI dont l’offre en termes de salaire et avantages ne peut pas rivaliser contre celle des grandes entreprises.


Paolo Garoscio


Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 10 Avril 2020 - 08:15 La bise au travail ne survivra pas au coronavirus