managementhebdo

​Il vend son entreprise et partage le gain avec ses salariés



Paolo Garoscio
Après son diplôme de Master en Philosophie du Langage, Paolo Garoscio a décidé de se tourner vers... En savoir plus sur cet auteur
Vendredi 31 Juillet 2015 - 12:51

De plus en plus d'histoires de patrons généreux sortent dans les médias et c'est peut-être un premier indice que les temps changent. D'autant plus que la mode se répand puisque cette fois c'est en Turquie que ça s'est déroulé. Après avoir vendu son entreprise de vente de nourriture en ligne, ce patron a décidé de reverser une partie de l'argent à ses salariés. Une belle prime.


Shutterstock/Economiematin
Shutterstock/Economiematin
Nevzat Aydin a réussi à créer, en Turquie, l'un des plus gros sites de vente de nourriture sur Internet, Yemeksepti. En seulement 15 ans le site est sorti de nulle part pour atteindre des sommets et en cette année 2015 il a été vendu par le créateur aux Allemands de chez Delivery Hero. Une transaction réussie pour la somme de 550 millions d'euros, selon le journal turc Hurriyet. Mais sachant qu'il doit beaucoup a ses salariés, il a déclaré que "s'il y a un succès, nous l'avons accompli tous ensemble", Nevzat Aydin a décidé de les faire profiter du pactole.

S'il n'a pas partagé l'intégralité de la somme avec eux, ce ne sont pas moins de 24 millions d'euros qui ont été reversés aux salariés de l'entreprise. Une belle somme, au final, puisque ces salariés ne touchaient qu'entre 1000 et 1700 euros par mois.

Les 114 salariés se sont donc retrouvés avec une prime de... 215 000 euros chacun. Forcément la première réaction a été l'incrédulité, avant la reconnaissance. "Certains en ont pleuré, d'autres ont crié, d'autres encore m'ont écrit des lettres de remerciements" a déclaré Nevzat Aydin aux journalistes.

Si cette histoire marque les esprits, c'est aussi car la vente est la plus grosse transaction de ce type jamais enregistrée à ce jour en Turquie. Mais la valeur de la vente est justifiée : le site vend quelques 3 millions de commandes par mois.