managementhebdo

​Carlos Ghosn : patron le mieux payé en 2014



Paolo Garoscio
Après son diplôme de Master en Philosophie du Langage, Paolo Garoscio a décidé de se tourner vers... En savoir plus sur cet auteur
Vendredi 25 Septembre 2015 - 15:16

Le cabinet Proxinvest a, comme tous les ans, publié son classement des rémunérations des patrons du CAC40 ce mercredi 23 septembre 2015. Une rémunération qui augmente de 6% en moyenne selon le cabinet par rapport à 2013. Mais cette augmentation est essentiellement due à des paramètres exceptionnels parmi lesquels des départs.


Shutterstock/Economiematin
Shutterstock/Economiematin
En moyenne, en 2014, un patron du CAC40 a touché une rémunération de 4,21 millions d'euros en hausse de 6% sur un an. C'est une inversion de tendance que remarque le cabinet Proxinvest puisqu'en 2013 et 2012 les rémunérations des grands patrons avaient baissé de 2,5% et 6,2%.

La hausse est toutefois liée à des départs exceptionnels comme celui de l'ancien PDG de Sanofi, Chris Viehbacher. Ce dernier se retrouve d'ailleurs à la deuxième place du classement avec une rémunération totale pour l'année 2014 de 12,5 millions d'euros dont 4,2 millions d'euros d'indemnité de départ.

Le patron le mieux payé de France est désormais Carlos Ghosn, le patron de Renault-Nissan. Il aura touché 15,2 millions d'euros en 2014 en très forte augmentation sur un an : +56%. Le cabinet Proxinvest ne se prive pas de critiquer cette rémunération qu'il juge "maladroite" par rapport aux efforts qu'on demande aux salariés du groupe Renault.

Le troisième patron le mieux payé de France est Bernard Charlès qui a touché en 2014 11,1 millions d'euros. De cette somme, toutefois, 8,72 millions d'euros sont des actions gratuites. Pour Carlos Ghosn le montant des actions gratuites n'a été que de 4,1 millions d'euros.

Le cabinet Proxinvest met en effet en avant l'augmentation de l'attribution d'actions gratuites pour les patrons du CAC40. Ces attributions sont l'autre facteur premier de l'augmentation de 6% des rémunérations entre 2013 et 2014 tandis que la rémunération fixe moyenne en France reste de 1,04 millions d'euros. Les actions gratuites représentent en moyenne 29,1% de la rémunération totale des patrons des grandes entreprises françaises.