managementhebdo

​L'étonnante définition d'une "entreprise" de Steve Jobs



Paolo Garoscio
Après son diplôme de Master en Philosophie du Langage, Paolo Garoscio a décidé de se tourner vers... En savoir plus sur cet auteur
Vendredi 20 Mars 2015 - 15:57

A moins de 4 ans de son décès, le 5 octobre 2011, Steve Jobs continue d'inspirer. En premier lieu Apple, sa firme, mais également les ingénieurs et les PDG du monde entier. Car au-delà des batailles financières et de conquête de marché Steve Jobs était reconnu comme un visionnaire. Et visionnaire il l'était même dans la définition qu'il donne de l'entreprise. Une définition pour le moins étonnante.


Shutterstock/economiematin
Shutterstock/economiematin
L'influence de Steve Jobs est incalculable et ne risque pas de s'arrêter du jour au lendemain. Tim Cook a même déclaré en mars 2015 que le bureau de son parton et ancien ami (à qui il avait même proposé une greffe de son foie pour aider à le guérir de son cancer) est resté exactement dans la même configuration laissée par Jobs. Pour Tim Cook, c’est simple : le nom de Steve Jobs doit rester sur la porte de ce bureau aussi longtemps qu'Apple vivra.

C'est donc une sorte de véritable culte que vouent les employés d'Apple au fondateur de l'entreprise. Mais ce culte est issu aussi de la vision qu'il avait de l'entreprise. Une vision particulière qui est relatée par Brent Schlender et Rick Tetzeli dans leur livre "Becoming Steve Jobs : The evolution of a reckless Upstart into a Visionary Leader".

Steve Jobs décrivait l'entreprise comme cela :

"Une entreprise est une des plus grandes inventions des hommes, cette construction abstraite est incroyablement puissante. Mais pour moi, ce qui compte sont les produits. Ce qui compte c'est de travailler ensemble avec des gens vraiment amusants, intelligents, créatifs pour créer des choses merveilleuses. Ce n'est pas l'argent qui compte. Ce qu'est une entreprise, donc, c'est 'un groupe de personnes qui peuvent faire plus que la prochaine grande invention. C'est du talent, des capacités, une culture, un point de vue et une manière de travailler ensemble pour créer le prochain grand truc, puis le suivant, puis le suivant.