managementhebdo

Télétravail : plus de 40 millions d'européens en 2021 !



Mardi 13 Décembre 2022 - 08:41

La pratique du télétravail est de plus en plus répandue dans les entreprises, alors qu'il était très minoritaire avant la pandémie. Analyse d'une tendance qui persiste.


Le télétravail devient un mode de fonctionnement de plus en plus pratiqué

Pratiqué plus ou moins selon des critères géographiques, sociaux ou générationnels, le télétravail persiste même après la pandémie qui l'a popularisé.
Pratiqué plus ou moins selon des critères géographiques, sociaux ou générationnels, le télétravail persiste même après la pandémie qui l'a popularisé.
Le recours au télétravail est une habitude de plus en plus répandue au sein des entreprises. De grandes tendances se dégagent au sujet de ce mode de fonctionnement qui séduit les employeurs et qui a fait ses preuves pendants les confinements et la crise sanitaire. L’année 2021 recense 41,7 millions de personnes en télétravail, soit 2 employés sur 10 à l’échelle de l’Union européenne. Le télétravailleur habite le plus souvent en ville, il est diplômé et profite d’une bonne rémunération. 

La Fondation européenne pour l'amélioration des conditions de vie et de travail (Eurofound) révèle dans une étude publiée jeudi 8 décembre 2022 les statistiques de proportion du télétravail selon les pays européens. Les pays du nord de l’Europe arrivent en tête avec 35% de télétravailleurs. La pandémie n’a pas vraiment impacté les pays du Nord qui avaient déjà une certaine tendance au travail à domicile par rapport aux pays du Sud. 
 

Le télétravail ne fait pas l'unanimité, une solution pour l'adapter aux besoins existe

La pratique du télétravail varie selon les âges et les générations. Alors qu’elle concernait plutôt les travailleurs de 65 ans et plus avant la pandémie mondiale, elle s’étend désormais aux jeunes générations et concerne 12% des employés de 15 à 25 ans. Il s’agit du double par rapport aux années 2008 à 2019 qui culminaient à 5%. Les jeunes se disent cependant moins attirés par le télétravail que les salariés depuis plus longtemps présents sur le marché du travail. Et cette volonté d’être présent au bureau relève de plusieurs critères. 

L’isolement arrive en tête des raisons avancées pour éviter le télétravail. Le temps pris pour effectuer une tache s’avère plus long et les heures supplémentaires sont plus nombreuses. L’attrait du bureau à domicile le plus avancé par les télétravailleurs reste la rémunération qui est souvent plus élevée. Le compromis le plus courant entre les avantages et les inconvénients du télétravail est bien entendu le télétravail partiel, soit uniquement certains jours de la semaine. Il semble prendre le pas sur le télétravail total et s’installer au sein des postes d’administration d’une grande partie des entreprises. 


Benoit Vrignaud