managementhebdo

Retour du télétravail obligatoire ? Le Medef est contre



Mardi 23 Novembre 2021 - 08:42

La 5e vague de Covid-19 induit une augmentation constante depuis plusieurs semaines du nombre de cas de Covid-19 en France. Une situation qui a contraint le gouvernement à réunir un nouveau Conseil de Défense sanitaire pour le 24 novembre 2021 afin d’élaborer une stratégie. Parmi les outils qui pourraient être déployés pour freiner la pandémie, il y a le télétravail obligatoire.


Le télétravail contre la 5e vague ? Pas prévu mais pas impossible

Pixabay/Mariakray
Pixabay/Mariakray
Selon les informations de BFMTV et les propos tenus par Élisabeth Borne la semaine du 15 novembre 2021, le retour du télétravail obligatoire pour les entreprises n’est pas à l’ordre du jour. Il est probable qu’un renforcement des contrôles voire des protocoles en entreprise soit décidé, mais le télétravail pour tous ne devrait pas être annoncé.

Toutefois, il reste une possibilité que le gouvernement se garde dans la panoplie des outils pouvant aider à réduire la progression de la pandémie de Covid-19. Massivement utilisé en 2020, il a connu un succès mitigé du côté du patronat, mais a été plutôt bien accueilli de la part des salariés. Depuis lors, la tendance au 100% télétravail ou encore à une organisation hybride du temps de travail a été mise en évidence comme le futur pour certains postes.

Le Medef contre le retour du télétravail

Interrogé sur la question du possible retour du télétravail en France sur RMC mardi 23 novembre 2021, Geoffroy Roux de Bézieux, président du Medef, a confirmé la réticence du patronat envers ce mode de management. Selon lui, « ça crée un sentiment de frustration, d'incompréhension pour ceux qui ne peuvent pas télétravailler ».

En effet, seulement une minorité des postes, environ 20% selon le président du Medef, peuvent bénéficier du télétravail à 100% en France. Dans certaines entreprises, notamment l’industrie, seuls les cadres peuvent disposer de ce mode de fonctionnement. « Je vois beaucoup d'entreprises notamment industrielles qui demandent à leurs cadres administratifs, de ne pas télétravailler pour créer un sentiment d'égalité entre ceux postés à la chaîne et ceux qui peuvent télétravailler. »

Néanmoins, le patron des patrons est conscient que le télétravail peut aider et appelle à « un effort supplémentaire des entreprises » à ce sujet, tout en réitérant son opposition à une obligation qui viendrait du gouvernement.


Paolo Garoscio


Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 19 Novembre 2021 - 10:59 5e vague de Covid-19 : le retour du télétravail ?

Vendredi 5 Novembre 2021 - 13:59 Les créations d’emploi en France ralentissent