managementhebdo

Michel Combes, PDG de SFR et DG d’Altice, démissionne



Paolo Garoscio
Après son diplôme de Master en Philosophie du Langage, Paolo Garoscio a décidé de se tourner vers... En savoir plus sur cet auteur
Vendredi 10 Novembre 2017 - 14:42

L’histoire d’amour entre Altice, la holding fondée par Patrick Drahi, et les investisseurs semble terminée : en novembre 2017 le groupe a vu sa capitalisation chuter, notamment à cause de résultats décevants et d’un endettement qui ne se résorbe pas. l’opérateur SFR, notamment, peine à convaincre et à endiguer la perte de clients entamée depuis son rachat par Numericable.


Si Altice n’est pas encore à l’agonie, la situation est critique : la valeur de l’entreprise en Bourse a été divisée par deux en moins de six mois et la chute est continuelle depuis fin octobre 2017. De quoi inquiéter les investisseurs et, surtout, de quoi faire perdre des milliards à son fondateur, Patrick Drahi, dont la fortune a fondu de plus de moitié depuis le début de l’année 2017.

Les mauvais résultats de SFR, notamment en termes de clients, n’expliquent pas tout mais ils ont participé au problème. C’est sans doute une des raisons qui a poussé Michel Combes, PDG de SFR et Directeur Général d’Altice, à donner sa démission le 9 novembre 2017. Une démission acceptée par Patrick Drahi qui a très rapidement réagi.

Patrick Drahi a annoncé qu’il allait rependre les rênes de son entreprise en devenant président du directoire d’Altice : une décision rare puisque Patrick Drahi a plutôt tendance à rester à l’arrière. Mais la situation semble critique et Drahi espère réussir à redresser la barre et, surtout, rendre la confiance aux investisseurs.

Avec sa prise de pouvoir, Drahi a également placé ses proches à des postes stratégiques. Dexter Goei, à la tête d’Altice USA, prend la place de Michel Combes en tant que Directeur Général d’Altice. Alain Weil, de son côté, prend la tête de SFR tout en restant à la tête de la division médias du groupe.




Dans la même rubrique :
< >