managementhebdo

LinkedIn s’offre le spécialiste des Curriculum Vitae Bright



Paolo Garoscio
Après son diplôme de Master en Philosophie du Langage, Paolo Garoscio a décidé de se tourner vers... En savoir plus sur cet auteur
Vendredi 14 Février 2014 - 08:33

C’est une fusion importante dans le monde de l’emploi, autant au niveau de la recherche d’un travail que du recrutement : LinkedIn a fait l’acquisition, le 7 février 2014, de la start-up Bright spécialisée dans les offres d’emploi et les curriculum vitae. Une acquisition qui conforte LinkedIn dans sa position de leader des réseaux sociaux professionnels.


cc/flickr/tychay
cc/flickr/tychay
Bright a développé une technologie qui lui permet de plus facilement et plus efficacement associer les profils des candidats aux offres d’emploi proposées par les recruteurs. Pour ce faire, elle se base sur un algorithme de sa création qui analyse les demandes d’emploi et les profils recherchés et les compare aux CV mis en ligne sur le site par les candidats.

Un système simple mais qui fonctionne puisque Bright peut se valoir de proposer quelques 2,5 millions d’offres d’emploi. Le site est d’ailleurs visité, selon les statistiques fournies par la société, par près de 7 millions de personnes chaque mois. D’autant plus que les candidats ne sont pas obligés de s’inscrire pour visualiser les annonces (mais la création d’un profil est conseillée et facilite les choses).

Si on ne sait pas encore quelles évolutions ces deux services complémentaires, le réseau social professionnel LinkedIn et le site d’offres d’emploi Bright, pourront créer dans le milieu du recrutement, on sait déjà que le rachat de Bright est la plus grosse transaction de LinkedIn depuis sa création.

Le réseau social a en effet déboursé 120 millions de dollars pour acquérir Bright, soit 1 million de dollars de plus que lors du rachat du site Slideshare permettant de partager des présentations professionnelles.

LinkedIn conforte donc sa position dans le secteur du recrutement et affiche également des résultats en pleine croissance : le chiffre d’affaires de la société a touché les 447 millions de dollars au quatrième trimestre 2013.




Dans la même rubrique :
< >