managementhebdo

7 salariés sur 10 veulent que le travail hybride se pérennise



Vendredi 24 Juin 2022 - 07:00

Le dernier baromètre de la vie au travail réalisé par ViaVoice pour la Mutuelle familiale, BloomTime et FranceInfo révèle une situation mitigée au travail. Si l’organisation hybride est plébiscitée, les salariés déplorent une dégradation du lien humain entre leurs collègues et eux. Au lendemain de la pandémie de Covid-19, les entreprises doivent donc prendre en compte cette situation alors que la Grande Démission menace.


Des conditions de travail détériorées pour un quart des salariés

Pixabay/ViosPics
Pixabay/ViosPics
Parmi les enseignements du baromètre publié le 21 juin 2022, l’un des plus importants est sans aucun doute le sentiment des salariés concernant les conditions de travail. 24% des interrogés estiment qu’elles se sont dégradées depuis le mois de juin 2021, alors que la pandémie a commencé à refluer et que l’organisation du travail a évolué en conséquence.

Ce sentiment est plus marqué chez les salariés des grandes entreprises (33%) et de la fonction publique d’État (34%). Et si une majorité (61%) juge que leurs conditions de travail se sont maintenues, seulement 10% estiment qu’elles se sont améliorées.

Mais ce qui pourrait inquiéter les entreprises est la dégradation des liens : 36% des salariés se sentent « moins attachés à leur entreprise ou institution », 30% jugent qu’il y eu une fragilisation de la relation avec la hiérarchie et 27% de la relation avec leurs collègues.

Le travail hybride jugé « facile à gérer »

Véritable évolution de l’organisation des entreprises qui a explosé avec la pandémie de Covid-19 et les restrictions sanitaires, le travail hybride est plébiscité par les salariés. 76% voudraient même qu’il devienne habituel et se pérennise, alors que seuls 22% espèrent le contraire. D’ailleurs, pour une majorité des salariés interrogés par ViaVoice (77%), ce mode de fonctionnement serait « facile à gérer au quotidien ».

Néanmoins, le télétravail semble reculer en France : 19% des salariés interrogés déclarent ne plus pratiquer ce mode de travail, et 36% télétravailler moins que durant la période juin 2020-juin 2021.


Paolo Garoscio


Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 29 Juillet 2022 - 14:16 La prime carburant est doublée et élargie