managementhebdo

​Le patron de Fosun, propriétaire du Club Med, a disparu



Paolo Garoscio
Après son diplôme de Master en Philosophie du Langage, Paolo Garoscio a décidé de se tourner vers... En savoir plus sur cet auteur
Vendredi 11 Décembre 2015 - 14:01

L’information qui vient de Chine est inquiétante, surtout pour le Club Med : le milliardaire Guo Guangchang, à la tête du conglomérat Fosun qui a acquis le Club Med en 2015 après une bataille boursière des plus longues contre Andrea Bonomi, semble avoir disparu. Selon les informations du magazine Caixin, Fosun n’aurait plus de contacts avec l’homme d’affaires depuis jeudi 10 décembre 2015.


Shutterstock/Economiematin
Shutterstock/Economiematin
Il ne s’agirait pas d’une simple rumeur puisque le magazine Caixin dévoile des informations fiables. Selon des sources non identifiées et d’après l’article mis en ligne jeudi dans la soirée, le milliardaire n’aurait plus donné signe de vie à ses principaux actionnaires et ses proches. Une situation qui pourrait présager une enquête de la part des autorités chinoises.

Ce ne serait en effet pas la première fois qu’un milliardaire visé par une enquête disparaisse avant l’annonce officielle d’une enquête. Le magazine Caixin lui-même estime cette thèse tout à fait possible : « Il n'est pas encore clair s'il est visé par une enquête en cours ou s'il apporte son concours à une enquête en cours ».

Certaines personnes auraient déclaré sur les réseaux sociaux que Guo Guangchang aurait été emmené par les autorités dans un aéroport de Shanghai. L’information n’a toutefois pas été confirmée ni infirmée par Fosun que l’AFP a tenté de contacter. La disparition de Guo Guangchang pourrait avoir un dur impact en Bourse sur l’action du conglomérat chinois.

L’inquiétude monte alors que les actions de plusieurs entités de Fosun ont été gelées dans l’attente de plus amples informations. Si une enquête était réellement ouverte à l’encontre de Guo Guangchang, 17 ème fortune chinoise avec un empire estimé à 5,6 milliards de dollars, ce serait un coup dur pour le Club Med qui comptait beaucoup sur Fosun pour se relancer, notamment sur le très prometteur marché chinois.




Dans la même rubrique :
< >