managementhebdo

Steven Sinofsky quitte le navire Microsoft



Mercredi 14 Novembre 2012 - 14:14

À l’automne 2012, Steven Sinofsky a annoncé son départ de Microsoft. L’ex-président de la division Windows du célèbre éditeur de logiciels fut parfois décrié pour ses méthodes de management. Il laisse néanmoins derrière lui quelques remarquables succès, et autant de briques à l’édifice commencé par Bill Gates et Paul Allen en 1975.


Steven Sinofsky quitte le navire Microsoft
En juillet 1989, Steven Sinofsky rejoignait Microsoft en tant qu’ingénieur. Cette société prometteuse s’engage alors de plain-pied dans une politique de consolidation de sa suite bureautique, nommée Office. Quelques années après le rachat de PowerPoint et la commercialisation de Excell, Steve Sinofsky est rapidement affecté à la gestion de la nouvelle équipe chargée de développement d’Office.
 
En 2007 paraissait Windows Vista. Malgré la confiance que plaçait Microsoft en ce nouvel OS, celui-ci n’accusait des performances moindres que celles annoncées et ne connut donc pas le succès escompté. Fort de ses réussites dans les rangs de l’entreprise. Steven Sinofsky est alors choisi pour reprendre les choses en main et superviser le développement de Windows 7. Steven Sinofsky en devient ainsi l’un des lieutenants les plus importants de Microsoft. À partir de 2009, il occupe le poste stratégique de présidence de la division Windows de l’entreprise. Il est dès lors le garant de l’un des produits les plus cruciaux de la stratégie commerciale de Microsoft.
 
Pour le magazine The Verge , Steven Sinofsky a pratiqué une gestion active du développement des systèmes d’exploitation Windows depuis 2009. Sinofsky est décrit comme un dirigeant n’hésitant pas à jouer des coudes avec d’autres divisions de l’entreprise pour favoriser le développement des produits dont il a eu la charge. Des méthodes parfois décriées par ses collaborateurs, mais qui lui ont permis de faire de Windows 7 un succès capable d’enterrer les échecs de son prédécesseur.
 
Après avoir piloté l’essentiel du développement de Windows 8, Steven Sinofsky s’est retiré Microsoft. Un départ inattendu à la veille du lancement du nouveau système d’exploitation de Microsoft, mais qui n’est pas incompréhensible. La stratégie de l’éditeur de logiciel à l’heure actuelle tend vers la fusion de l’OS dédié au PC avec Windows Phone conçu pour les téléphones. Face à ces nouveaux besoins de collaboration, Steve Sinofsky et son management par la compétition ont préféré céder leur place après 23 ans de service. Une décision saluée par Steve Ballmer, PDG de Microsoft. Sur un marché hyperconcurrentiel tel que celui de l’édition de logiciels, pas même les plus longues collaborations n’empêchent les entreprises le plus dynamiques de se renouveler en profondeur pour conserver leur leadership. S’étant retiré de ses fonctions en novembre 2012, Steve Sinofsky a ainsi su l’illustrer avec humilité.