managementhebdo

Les patrons souhaitent un retour au bureau, pas les salariés



Mardi 26 Janvier 2021 - 07:12

44% des chefs d’entreprise et managers voient d’un bon œil la possibilité, depuis le 7 janvier 2021, pour les salariés en télétravail, de venir au bureau un jour par semaine. Parmi les salariés, seuls 25% sont du même avis.


Les chefs d’entreprise souhaitent une présence limitée des salariés sur site

Entre les salariés et les chefs d’entreprise, qui souhaite davantage le retour au bureau ? Selon un sondage BuzzPress France pour l’opérateur de bureaux flexibles Deskeo, si 25% des salariés en télétravail souhaitent faire usage de leur droit, instauré par le ministère du Travail, de venir au bureau un jour par semaine, les chefs d’entreprise sont beaucoup plus nombreux à voir cette organisation d’un bon œil (44%).

Mais ils ne souhaitent pas une forte présence de leurs salariés au bureau pour autant : 78% des dirigeants et managers s’accordent pour dire que 2 jours maximum par semaine est la durée idéale. Les salariés, eux, sont majoritaires (59%) à souhaiter être présents 3 jours par semaine ou plus.

En 2021, les managers seront nombreux à faire l’impasse sur les entretiens annuels

Ce sondage nous apprend par ailleurs que la généralisation du télétravail a eu pour conséquence l’annulation dans certaines entreprises des entretiens annuels de performance. Pour rappel, celui-ci est censé constituer un moment privilégié d'échange entre le salarié et son manager afin d'évaluer sa performance passée, échanger sur ses aspirations professionnelles et les opportunités que l’entreprise peut lui offrir.

En ce début 2021, seuls 62% des managers comptent conduire ces entretiens. Parmi eux, 59% les feront à distance. Et pour cause : plus de la moitié des managers (55%) pensent que c'est plus difficile et moins qualitatif (56%) de faire les entretiens d'évaluation en distanciel. Sur ce point non plus, les salariés ne sont pas d’accord : 78% d’entre eux estiment que les entretiens en distanciel sont plus faciles et 57% estiment qu’ils sont tout aussi qualitatifs.


Anton Kunin