managementhebdo

Google : les collaborateurs en télétravail voient leurs salaires réduits



Mardi 17 Août 2021 - 16:35

Selon les informations de Reuters, Google a commencé à réduire les salaires de ses collaborateurs en télétravail, s’ils travaillent depuis une ville autre que celle où sont situés les bureaux de Google auxquels ils sont rattachés.


Chez Google, habiter dans une ville où le coût de la vie est moins élevé, c’est aussi toucher un salaire moins élevé

Google : les collaborateurs en télétravail voient leurs salaires réduits
Aux États-Unis, certains collaborateurs de Google ne sont pas payés pareil selon qu’ils viennent travailler dans les locaux de l’entreprise ou qu’ils travaillent de chez eux. Reuters a pu se procurer des captures d’écran du calculateur interne destiné aux salariés de l’entreprise, qui leur permet de connaître leur rémunération totale et ses composantes. Il se trouve que le lieu où est exercé le travail joue aussi un rôle.

Une rémunération différente en fonction du coût de la vie a toujours été une réalité chez Google. Mais avant, lorsque chaque salarié était rattaché à un bureau où il venait travailler tous les jours, cela ne posait pas beaucoup problème. Avec le télétravail, cette problématique revient au premier plan. Car on peut tout à fait rester rattaché au même bureau mais, dès lors qu’on travaille de chez soi et que l’on vit dans une commune où le coût de la vie est moindre, le salaire diminue.

Chez Google, certains salaires reviennent à leurs niveaux d’avant la dernière promotion

Un salarié de Google rattaché à son bureau new-yorkais a ainsi raconté aux journalistes de Reuters que, maintenant qu’il travaille depuis son domicile situé à Stamford (Connecticut), à une heure de train de New York, il est payé 15% de moins que s’il venait travailler dans ces locaux new-yorkais. En revanche, s’il vivait à New York et travaillait de chez lui, son salaire ne diminuerait pas. Un autre salarié raconte qu’en travaillant de chez lui, il a vu son salaire diminuer et revenir à ce qu’il était avant qu’il ne soit promu. Dépité, il estime avoir travaillé pour rien pour obtenir cette promotion.

Interrogé sur ces pratiques, Google a confirmé à Reuters que ses grilles de rémunération prenaient bien en compte le lieu depuis lequel le salarié travaille. La firme a par ailleurs tenu à assurer que les salaires qu’elle propose sont toujours au-dessus de la concurrence.


Anton Kunin


Dans la même rubrique :
< >