managementhebdo

Carrefour : un plan d'économie avec 3.000 départs



Lundi 6 Mai 2019 - 11:20

Carrefour a confirmé vendredi 3 mai la restructuration de ses hypermarchés français. Le groupe a l'intention de lancer dans ce cadre un plan de rupture conventionnelle collective comprenant aussi un volet préretraites et prévoit environ 3.000 départs.


Carrefour a perdu 561 millions d’euros en 2018 : un plan de restructuration prévu

La grande distribution souffre : les enseignes doivent s’adapter aux nouveaux comportements des consommateurs. Ces derniers achètent davantage sur internet et délaissent les hypermarchés. Conséquence, Carrefour a perdu 561 millions d’euros en 2018 et Auchan a annoncé une perte nette de 1,145 milliard d'euros.

Le groupe Carrefour a donc lancé une procédure de rupture conventionnelle collective qui vise à pousser au départ jusqu'à 3.000 salariés, selon ses annonces, du vendredi 3 mai. Le premier distributeur alimentaire européen avait déjà mis en place des plans de départs volontaires dans ses magasins et dans les supérettes Dia, en 2018.

Des départs qui pourront toutefois être remplacés

Depuis fin mars 2019, la direction négocie donc avec les partenaires sociaux une rupture conventionnelle collective (RCC), qui permet de supprimer des postes avec des départs volontaires. Ces départs annoncés pourront toutefois être remplacés, explique l’entreprise qui entend « favoriser le renouvellement générationnel ». Les postes touchés concernent les rayons bijouterie, multimédia, les fonctions administratives, les caisses des stations-service ou encore l’encadrement.

La direction espère pouvoir signer un accord syndical à la fin du mois de mai pour une mise en application en juin de la RCC et dès septembre 2019 du plan de retraite anticipée. Pour rappel, fin avril 2019, Carrefour a déjà annoncé que les ventes de ses hypermarchés français, qui emploient 60.000 personnes, s'étaient stabilisées au premier trimestre (+0,1%), alors qu'elles avaient reculé de 2,2% au quatrième trimestre 2018.

 


Marie-Eve Wilson-Jamin