managementhebdo

Volkswagen : 60 milliards d'euros pour la voiture électrique



Samedi 16 Novembre 2019 - 21:34

Volkswagen ne veut pas rater la marche de l'électrique. Quatre ans après l'explosion du « dieselgate », le constructeur allemand mise tout sur les nouvelles technologies et la « voiture du futur ».


Des investissements toujours plus élevés

Le groupe allemand allonge de 16 milliards d'euros l'enveloppe consacrée à l'électrification et à la connexion de ses véhicules. En tout, Volkswagen va investir 60 milliards d'euros d'ici 2024, de l'argent qui servira à moderniser neuf de ses usines, dont cinq en Allemagne. 40% des investissements du constructeur seront consacrés au développement de ces technologies, alors que la part se montait à 30% l'an dernier. Volkswagen met donc beaucoup d'argent sur la table pour propulser la mobilité électrique sans laquelle il sera impossible de « lutter contre le changement climatique », d'après Herbert Diess, le patron du groupe.

Volkswagen a beaucoup d'ambition dans ce domaine. Le constructeur veut en effet ajouter à son catalogue 75 véhicules uniquement électriques, ainsi que 60 modèles hybrides. L'objectif est de parvenir à vendre 26 millions de voitures électriques à l'horizon 2029, ce qui nécessite un investissement colossal. La lutte contre le réchauffement climatique n'est cependant pas la seule motivation du géant industriel allemand.

Normes européennes anti-pollution plus contraignantes

À partir de l'année prochaine, de nouvelles normes européennes entrent en vigueur : les voitures neuves ne devront pas émettre plus de 95 grammes de CO2 par kilomètre, sous peine d'amendes pour les constructeurs automobiles. Volkswagen prend donc les devants et assure que le respect des exigences européennes les plus strictes sera de mise dès 2020.

Volkswagen a mis au point une plateforme dédiée uniquement aux véhicules électriques, ID.3, tandis que la plupart des constructeurs automobiles ont simplement adapté leurs lignes de production. Cela pourrait s'avérer un atout pour mettre le turbo sur l'assemblage de voitures électriques. Par ailleurs, ce sera aussi un atout pour concurrencer la future méga usine européenne que Tesla va installer à Berlin.


Olivier Sancerre

Tags : volkswagen

Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 11 Décembre 2019 - 12:31 L'emploi salarié poursuit sa croissance au troisième