managementhebdo

Seul 1 salarié sur 2 se dit satisfait de la culture de collaboration dans son entreprise



Mardi 5 Juillet 2022 - 16:45

Si les salariés français sont 69% à se dire satisfaits de la cohésion au sein des équipes, ils ne sont que 50% à se dire satisfaits de la culture de collaboration au sein de leur entreprise, révèle un sondage réalisé par la société Atlassian, fournisseur de solutions de collaboration et de productivité d'équipe.


7 salariés sur 10 se disent satisfaits de la cohésion au sein de leur entreprise

La cohésion au sein des entreprises françaises aurait pu être meilleure, mais la situation n’est pas catastrophique pour autant. D’après un sondage réalisé par la société Atlassian, plus de la moitié des collaborateurs français (62%) se sentent en phase avec leur employeur, et 69% se disent satisfaits de la cohésion au sein même des équipes internes.

Mais, comme le montre ce sondage, une bonne cohésion d’équipe n’est pas forcément synonyme de collaboration numérique réussie. Seule la moitié des collaborateurs français sondés (50%) déclarent être satisfaits de la culture de collaboration adoptée par leur entreprise. Le Collaboration Maturity Score de la France, calculé chaque année par Atlassian, affiche d’ailleurs un léger recul en 2020 (3,2/5, contre 3,4/5 en 2021).

Les solutions d’intranets sociaux et de gestion de projets dominent parmi les outils technologiques privilégiés par les entreprises

D’après les décideurs IT interrogés dans le cadre de ce sondage, s’agissant des outils de collaboration, en 2022 les entreprises ont surtout acheté des solutions d'intranets sociaux, de chats ou de messagerie instantanée (46%, contre 40% en 2021), de gestion de projets (31%, contre 33% en 2021) et de gestion des connaissances (18%, contre 21% en 2021). Quant aux acquisitions prévues pour les années à venir, les directeurs IT sont les plus nombreux à dire que ce seront des outils de gestion de projet (28%, contre 25% en 2021), de vidéoconférence (25%, contre 32% en 2021) et de gestion des connaissances (24%, contre 17% en 2021).

Mais la simple présence de tel ou tel outil informatique ne garantit pas automatiquement une bonne collaboration entre collaborateurs. Et les directeurs IT eux-mêmes s’en rendent compte, davantage qu’en 2021 d’ailleurs. Plus d'un cinquième des décideurs informatiques estiment qu'il est nécessaire d'adapter les structures des équipes (25%, contre 20% en 2021) et de mettre en place une équipe centrale de collaboration (31%, contre 20% en 2021).


Anton Kunin