managementhebdo

Réchauffement climatique : Elisabeth Borne veut des engagements concrets des entreprises



Mardi 26 Mai 2020 - 10:19

Agir sur le court et le long terme pour l'environnement, c'est ce qu'exige Elisabeth Borne auprès d'une centaine de grands patrons. Une conférence sur le sujet pourrait être organisée au mois de juin.


Pour une « relance verte »

Les 90 chefs d'entreprises qui ont signé une tribune dans Le Monde début mai, plaidant pour une « relance verte » après la crise sanitaire, sont pris au mot par Elisabeth Borne. Dans un courrier de trois pages, la ministre de la Transition écologique les enjoint à mettre en œuvre dès à présent des mesures de court terme, comme par exemple un forfait à 400 € pour aider les salariés se rendant au travail à vélo ou en covoiturage, ou encore pour remplacer les chaudières au fioul. Elisabeth Borne veut également des engagements sur le long terme, pour aider la France à atteindre la neutralité carbone et une économie 100% circulaire à l'horizon 2050.

Les signataires de la tribune sont parmi les plus grands patrons de l'économie française. On y trouve les dirigeants d'Airbus, Thales, Michelin, Renault, EDG, Danone, des chefs d'entreprise des secteurs bancaires, du transport, du luxe, et même le président du Medef. Geoffroy Roux de Bézieux, le patron des patrons, ne craint pas la schizophrénie : son organisation a aussi demandé au gouvernement de retarder de six mois la mise en œuvre de mesures pour l'environnement pour protéger plusieurs des secteurs économiques les plus touchés par l'épidémie de coronavirus.

Engagements sur le court et le long terme

Au Journal du Dimanche, la ministre assène : « Je les appelle à démontrer leurs engagements avec des mesures concrètes que j'ai listées. Je souhaite être à la fois exigeante et constructive ». Le courrier du ministère comprend une liste des mesures à appliquer rapidement et sur le plus long terme. Il reviendra aux entreprises et à leurs patrons de s'engager sur des dispositifs concrets et précis.

Par ailleurs, Elisabeth Borne évoque une future conférence à laquelle les chefs d'entreprise seront conviés pour annoncer et officialiser les mesures qu'ils comptent mettre en œuvre pour lutter contre le réchauffement climatique. Une autre manière de mettre la pression sur les épaules de ces grands dirigeants… La rencontre devrait se tenir au ministère de la Transition écologique courant juin.


Olivier Sancerre


Dans la même rubrique :
< >