managementhebdo

Pour 80% des dirigeants, leur entreprise a besoin de transformations



Mardi 6 Octobre 2020 - 13:37

En France, 8 dirigeants d’entreprise sur 10 s’accordent pour dire que l’épidémie de Covid-19 a révélé un besoin de transformation au sein de leur société. Mais les changements voulus prennent de multiples formes, de même que les risques qui vont avec.


La rationalisation des processus et le télétravail en tête des transformations souhaitées par les patrons

Alors que l’épidémie de Covid-19 entame son dixième mois, les dirigeants d’entreprise sont très nombreux à envisager des transformations au sein de leur société : en France, 8 sur 10 y songent, nous apprend un sondage OpinionWay pour la société de management de transition Procadres International et Vivant Avocats. Ils sont les plus nombreux à souhaiter la mise en place ou le renforcement du télétravail (39%), une réorganisation / rationalisation des processus (35%) et une transformation numérique (29%). Certains envisagent un réajustement de leurs effectifs : 19% souhaitent une réduction des effectifs, tandis que 13% souhaitent leur augmentation.

Mais rien n’est encore acquis, et le chemin pour y parvenir promet d’être difficile. Tout en souhaitant des transformations, les patrons sont conscients des risques qu’elles sont susceptibles de faire émerger. Ils citent le plus souvent le stress (46%), des conflits ou tensions (35%), une diminution de l’engagement (35%), une moindre cohésion (29%) et une surcharge de travail (27%).

Transformations en entreprise : le spectre d’une détérioration du climat social plane

Les dirigeants d’entreprise s’attendent aussi à des difficultés lors de la mise en place de ces changements. Ils craignent surtout une détérioration du climat social (cité par 40% d’entre eux), un manque de moyen pour mettre en place les changements souhaités (36%), une augmentation de l'absentéisme (28%) et des dysfonctionnements organisationnels majeurs (24%).

Pour accompagner ces changements, les dirigeants misent surtout sur la création d'un espace de discussion sur la transformation (35% l'ont déjà mis en place), une permanence psychologique sur site (35% également), des formations (33%), un management de transition (32%) et le reclassement interne (29%).


Anton Kunin


Dans la même rubrique :
< >

Mardi 17 Novembre 2020 - 14:53 Arrêts de travail : le pire est à venir