managementhebdo

Marissa Mayer quittera bien Yahoo après la vente à Verizon



Paolo Garoscio
Après son diplôme de Master en Philosophie du Langage, Paolo Garoscio a décidé de se tourner vers... En savoir plus sur cet auteur
Vendredi 28 Avril 2017 - 15:01

L’ancien géant d’Internet, Yahoo, qui a grossi grâce à ses activités dans les portails Internet et les mails, entre autres, a été finalement vendu à l’opérateur Verizon pour près de 4,4 milliards de dollars. Une opération qui devrait être menée à bien dans le courant de l’année 2017 et qui donnera lieu à une séparation au sein de Yahoo : le groupe va se scinder en deux.


cc/pixabay
cc/pixabay
Les activités liées à Internet seront vendues à Verizon mais le reste de Yahoo deviendra un fonds d’investissement nommé Altaba qui capitalisera notamment sur la part que le groupe détient dans le géant du e-commerce chinois AliBaba. Marissa Mayer, actuellement PDG de Yahoo, avait annoncé son intention de continuer de travailler pour la partie de Yahoo qui sera acquise par Verizon.

Malgré cette volonté, toutefois, la rumeur insistante dans la Silicon Valley donnait Marissa Mayer sur le départ. Une rumeur dévoilée par ReCode et qui semble avoir été confirmée par le Wall Street Journal le 26 avril 2017. Le quotidien d’information économique américain nous apprend en effet le montant que Marissa Mayer touchera pour quitter ses fonctions.

Selon les calculs du journal, la PDG de Yahoo devrait toucher entre 190 et 200 millions de dollars du fait de son départ. Cela inclus son salaire pour l’année écoulée, ses primes, ses stock-options mais également un parachute doré de 23 millions de dollars.

Le départ de Marissa Mayer pourrait avoir été voulu par Tim Armstrong, PDG d’AOL, déjà filiale de Verizon. Ce dernier a dévoilé le lancement d’une nouvelle entité médias chez Verizon qui naîtra à la fin du rachat de Yahoo et qui englobera Yahoo, AOL, le Huffington Post ainsi qu’une vingtaine d’autres filiales de l’opérateur.
Pressenti à la tête de cette nouvelle entité appelée Oath, Tim Armstrong serait en charge de la sélection, chez Yahoo, des cadres dirigeants qui resteront ou qui partiront. Marissa Mayer ferait partie de la deuxième catégorie.