managementhebdo

Les soldes d’hiver débuteront comme prévu le 9 janvier



Dimanche 30 Décembre 2018 - 21:31

Les manifestations organisées durant les week-ends de novembre et décembre par les « gilets jaunes » ont eu un impact important sur l’activité des commerçants. Plusieurs d’entre eux ont demandé au gouvernement d’avancer la date des soldes d’hiver d’une semaine, mais Bercy a décidé de ne rien changer.


Agnès Pannier-Runacher, la secrétaire d’État à l’Économie, a annoncé dans un tweet que les soldes d’hiver débuteront comme prévu le 9 janvier. Elle explique que cette date est celle à laquelle les commerces se sont préparés depuis plusieurs semaines ; de fait, dans la grande distribution en particulier, il a été jugé très difficile d’avancer d’une semaine la date des soldes comme le réclamaient plusieurs fédérations de commerçants. La logistique en aurait été chamboulé, qu’il s’agisse de marketing, de gestion des horaires et du personnel, sans oublier l’approvisionnement.

Le gouvernement avait en effet été alerté par des représentants des commerçants qui voulaient « rattraper » les pertes subies en fin d’année en raison du mouvement des « gilets jaunes ». L’idée avancée était de lancer les soldes d’hiver dès le 2 janvier, une semaine plus tôt donc que l’ouverture prévue à l’origine. Selon le calcul d’Agnès Pannier-Runacher, le secteur a accusé une baisse de son chiffre d’affaires de 25% en moyenne. Sachant que Noël et les fêtes représentent parfois près de la moitié des revenus d’un commerce, le manque à gagner est conséquent.

Et cela pèse sur l’ensemble de l’économie, Bercy ayant enregistré 43 000 demandes de placements en chômage partiel ou total. L’État s’est engagé à compenser les pertes de salaires dues à la crise de ces dernières semaines. Agnès Pannier-Runacher a de son côté indiqué qu’elle recevrait les représentants des commerçants début janvier afin de faire un point de situation. On peut penser que le gouvernement mettra en place de nouvelles mesures de soutien.



Tags : soldes