managementhebdo

Les salarié-e-s français-e-s préfèrent un management masculin



Jeudi 9 Mars 2017 - 19:53

Dans la société en général comme dans l'entreprise, les idées reçues ont la vie dure. Alors que ce 8 mars a été la journée internationale des droits des femmes, une étude Randstat dévoile qu'en France, les salariés de tous les sexes préfèrent être dirigés par des hommes.


Cette enquête montre que pour 67% des hommes et, plus étonnant peut-être, 61% des femmes ont une préférence masculine pour leurs chefs. Les compétences attribuées aux dirigeants restent donc l'apanage des hommes : leadership, autorité, charisme ou encore pouvoir seraient donc considérés comme des attributs masculins !

Pour le Figaro, le groupe Randstat nuance toutefois les enseignements de cette enquête, qui sont à mettre en perspective avec le nombre faible des femmes managers. De plus, celles qui parviennent au sommet de la hiérarchie ont dû « emprunter » les attributs et les codes de management habituellement prêtés aux hommes. Il ne s'agirait donc que d'une affaire d'habitude ! Si les salariés pensent que seuls les hommes peuvent les diriger, c'est qu'ils n'ont pas souvent l'occasion de voir des femmes à l'œuvre dans les postes à responsabilité.

La moyenne dans les pays visés est de 71% pour les hommes et 58% pour les femmes. Avec des disparités importantes : ainsi, en Grèce, 77% des femmes préfèrent être managées par des hommes, tout comme dans une partie de l'Asie (Japon, Hong Kong). À l'inverse, c'est en Suède que les choses s'améliorent, puisque 44% des hommes seulement voudraient une gestion féminine.


Olivier Sancerre


Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 10 Avril 2020 - 08:15 La bise au travail ne survivra pas au coronavirus