managementhebdo

Les chauffeurs Uber se lancent dans trois villes du sud de la France



Dimanche 16 Septembre 2018 - 23:17

Uber va s'installer dans trois nouvelles villes en France : Toulon, Avignon et Aix-en-Provence vont être sillonnées de long en large par les chauffeurs du service de VTC américain.


C'est Steve Salom, le patron de la branche France d'Uber, qui a confirmé la nouvelle au Journal du Dimanche. L'entreprise a testé son service de mise en relation entre passagers et chauffeurs dans ces trois villes du sud de la France cet été, avec succès manifestement : 40 000 courses ont été effectuées par 600 chauffeurs. Un succès donc, qui aboutit à une présence pérenne dans les villes d'Avignon, de Toulon et d'Aix-en-Provence… malgré les difficultés rencontrées par les chauffeurs et Uber en règle générale. À Marseille en particulier, des incidents ont émaillé les relations entre les conducteurs Uber et les taxis traditionnels.

Steve Salom regrette qu'il soit en France plus difficile qu'ailleurs de devenir chauffeur Uber. Entre les démarches administratives et les examens obligatoires à passer, il explique que devenir conducteur de VTC est un véritable « parcours du combattant » : « Il faut compter de 6 à 12 mois. C'est plus long que partout ailleurs en Europe. En Suisse, par exemple, cela dépasse rarement 2 mois ». Malgré tout, ce sont 28 000 chauffeurs Uber qui parcourent les rues des villes françaises.

L'entreprise elle-même doit faire face à un législateur tatillon. Uber a néanmoins enregistré une victoire il y a deux ans, puisqu'un tribunal a débouté des taxis à Marseille et en Provence, qui accusaient des chauffeurs Uber d'exercice illégal de l'activité de taxi. Uber se doit également d'améliorer le quotidien de ses conducteurs, par exemple en mettant en place une protection sociale en octobre dernier (les coursiers en profitent depuis le début de l'année).


Olivier Sancerre

Tags : uber