managementhebdo

Les Entreprises Ephémères pour l'Emploi, un concept original pour retrouver un travail



Mardi 14 Septembre 2021 - 08:41

Retrouver un travail tout en travaillant 35 heures par semaine, c’est en quelque sorte le concept des Entreprises Ephémères pour l'Emploi, une initiative originale née en 2013 et qui a permis à ce jour à quelque 360 personnes de retrouver un travail.


Une cinquantaine de personnes en recherche d’emploi, pour elles-mêmes et les autres

Et si on pouvait créer une entreprise qui aurait elle-même pour objectif de trouver du travail à ses associés éphémères ? C’est l’idée qu’ont eue en 2013 deux coachs RH/management. Depuis huit ans, au sein de leurs 15 « Entreprises Ephémères pour l'Emploi » à travers la France, ils organisent des sessions qui font travailler 50 à 80 personnes en recherche d’emploi. Au sein du service auquel ils ont été affectés, ils passent leurs journées à faire connaître les « Entreprises Ephémères pour l'Emploi » s’ils sont au service Communication, à organiser les plannings des autres associés s’ils sont au service Ressources Humaines, à passer des appels « froids » aux entreprises des alentours pour demander si elles ont besoin de main d’œuvre s’ils sont au service Call center…

Une partie importante du « travail » consiste à scruter les offres d’emploi sur les sites de petites annonces et à en chercher sur les réseaux sociaux. Au sein des « Entreprises Ephémères pour l'Emploi », on appelle cela le « marché caсhé du travail », les offres qui ne passent pas par Pôle emploi étant aux yeux de leurs fondateurs « cachées ». Point important, il ne s’agit pas uniquement de chercher pour soi mais aussi pour les autres « associés » de son « Entreprise Ephémère pour l'Emploi ».

Un changement de posture

Au-delà de l’objectif de trouver un emploi en tant que tel, les « Entreprises Éphémères du travail » travaillent sur le changement de posture : on ne demande pas un emploi, on offre ses services aux entreprises et leur propose de s’engager avec elles.

Tout au long des six semaines de leur présence au sein de l’« entreprise », les demandeurs d’emploi sont accompagnés par des intervenants professionnels, qui organisent des simulations d'entretien et des tournées de prospection pour dénicher le marché caché de l'emploi. Depuis la première édition à Arles en 2013, les « Entreprises Éphémères du Travail » ont vu passer 600 personnes en recherche d’emploi. Pour 61% d’entre elles, des solutions ont pu être trouvées dans les six mois qui suivent. Quinze « entreprises » de ce type ont été créées à ce jour en France. En septembre 2021, deux éditions auront lieu à Marseille et à Moulins.
 


Anton Kunin

Tags : emploi, insertion

Dans la même rubrique :
< >