managementhebdo

Le groupe PSA pourrait restructurer ses activités en Chine



Samedi 10 Août 2019 - 23:32

Le groupe PSA s’apprêterait à fortement réduire la voilure de ses activités en Chine. Le constructeur automobile pourrait ainsi supprimer la moitié de ses effectifs au pays.


Le groupe PSA rencontre depuis plusieurs années de sérieuses difficultés sur un marché chinois où les constructeurs se tournent de plus en plus vers les constructeurs automobiles locaux. L’entreprise française a vendu un peu plus de 250 000 véhicules l’an dernier, alors que les ventes avaient atteint plus de 730 000 unités quatre ans plus tôt. Et les contre-performances se sont enchaînées au premier semestre, durant lequel PSA a essuyé une baisse de ses ventes de 62%. En 2018, le constructeur automobile a fait face à des pertes de 300 millions d’euros. Pour redresser la barre, le groupe PSA et son partenaire chinois Dongfeng — par ailleurs détenteur de 12,1% du capital du groupe française — pourraient mettre en œuvre un plan de restructuration de grande ampleur. Une usine de la coentreprise Dongfeng Peugeot Citroën Automobiles basée à Wuhan dans le centre de la Chine devrait ainsi fermer, et une deuxième vendue. Il ne resterait plus que deux lignes de production. Les deux partenaires supprimeraient par conséquent la moitié des effectifs de leur entreprise commune. Mais les choses pourraient aller encore plus loin si PSA ne parvenait pas à redresser la barre sur ce marché difficile sur lequel pèsent les tensions commerciales avec les États-Unis. Le français pourrait ainsi mettre fin au partenariat avec Dongfeng, voire tout simplement quitter le marché chinois. On en est encore loin, mais selon Reuters, cette option n’est pas écartée.



Tags : PSA

Dans la même rubrique :
< >