managementhebdo

Le Covid-19 et la qualité de vie au travail en tête des priorités des DRH



Mardi 16 Février 2021 - 15:32

Interrogés sur leurs priorités immédiates, les DRH citent avant tout la gestion des mesures de prévention liées à la crise sanitaire (85%). Pour le second semestre 2021, une majorité d’entre eux (55%) pensent se concentrer sur l’amélioration de la qualité de vie au travail, nous apprend un sondage réalisé par l’Association nationale des DRH.


Pour 1 DRH sur 2, la crise sanitaire n’aura pas d’impact sur les recrutements

En ce début de 2021, la gestion des mesures de prévention du Covid-19 ressort en première priorité des DRH. Ils sont également nombreux à citer l’accompagnement du management (84%) et le développement et la consolidation du télétravail (73%). Une fois le plus fort de la crise sanitaire passé, les DRH espèrent se concentrer sur l’amélioration de la QVT (qualité de vie au travail) (55%), le développement de sujets « RSE » (55%), l’accompagnement du management (54%), les difficultés de recrutement (métiers en tension notamment) (39%) et la refonte de la politique de rétribution et de rémunération (38%).

S’agissant des intentions de recrutement, la crise sanitaire ne semble plus avoir un impact aussi fort qu’avant. La moitié des DRH (49%) envisagent une stabilité de leurs recrutements en 2021. Le reste des DRH prévoient une diminution (pour 25% d’entre eux) et 16% une augmentation. Une partie de ces intentions de recrutement en hausse s’explique par les mesures incitatives mises en place par l’État. En 2020, 39% des DRH indiquent avoir embauché des jeunes (en alternance ou non) alors qu’ils n’en avaient pas le projet avant la mise en place de la prime.

1 DRH sur 5 prévoit un plan de départs en 2021

Les DRH sont clairement preneurs d’aides à l’embauche. 56% d’entre eux se prononcent d’ailleurs en faveur du renforcement des aides à l’embauche existantes pour d’autres profils (seniors, alternants de plus de 26 ans, travailleurs handicapés, chômeurs de longue durée...). 82% des DRH interrogés souhaitent un allègement des cotisations sociales à l’embauche comme mesure susceptible de préserver l’emploi des seniors.

Cependant, les plans de départs n’épargnent pas les entreprises françaises en 2021. 22% des DRH ont indiqué avoir l’intention de procéder à un plan de départs en 2021. Parmi eux, 45% ont le projet de recourir à un plan de sauvegarde de l’emploi, 31% à un plan de départs volontaires et 12% à une rupture conventionnelle collective.


Anton Kunin

Tags : DRH