managementhebdo

Création d’emplois : un deuxième trimestre au ralenti



Samedi 10 Août 2019 - 23:16

Le rythme de création d’emplois par le secteur privé a légèrement faibli au second trimestre en France, selon la première estimation de l’Insee.


Le secteur privé est à l’origine de 62 100 créations d’emploi durant les mois d’avril, mai et juin. Un chiffre en retrait par rapport au premier trimestre, où il s’était créé 95 600 postes. L’Insee pourrait revoir le résultat du deuxième trimestre à la hausse comme à la baisse dans les prochaines semaines, mais cette première estimation reflète le trou d’air de la croissance française durant le printemps : 0,2%, au lieu de 0,3% pendant les trois premiers mois de l’année. La croissance du nombre de création d’emplois au deuxième trimestre s’est établie à 0,3% entre le premier et le deuxième trimestre, alors qu’elle avait été de 0,5% entre la fin de l’année dernière et le premier trimestre. Sur les douze derniers mois, la progression de l’emploi salarié dans le secteur privé a été de 1,3% ; les entreprises tricolores ont créé près de 260 000 emplois sur un an, un plus haut depuis le premier trimestre 2018. Tous les secteurs d’activité affichent un solde de création nette d’emplois. Certains plus que d’autres… Les services marchands sont les plus importants pourvoyeurs de créations de postes (47 500 emplois). À l’autre bout du spectre, les secteurs de l’agriculture, de l’industrie ou encore l’intérim sont à la peine même si aucun n’a sombré dans le rouge au deuxième trimestre.


Olivier Sancerre

Tags : Emploi

Dans la même rubrique :
< >

Samedi 19 Octobre 2019 - 19:08 Avertissement sur résultat pour Renault