managementhebdo

Christel Heydemann nommée à la tête de l’opérateur Orange



Vendredi 28 Janvier 2022 - 14:46

Elle faisait partie de la short-list de trois noms visant à trouver le successeur de Stéphane Richard : vendredi 28 janvier 2022, le Conseil d’administration de l’opérateur historique Orange a bien nommé Chrystel Heydemann directrice générale. Pour la première fois de son histoire, Orange sera donc dirigée par une femme.


Stéphane Richard quittera finalement son poste en mars 2022

Pixabay/089photoshootings
Pixabay/089photoshootings
Il y a eu un moment, dans la recherche du successeur de Stéphane Richard, l’actuel président directeur général de l’opérateur Orange, où ce dernier aurait pu rester en place encore plusieurs mois. Mais, finalement, ce ne sera pas le cas : ses fonctions se termineront le 31 mars 2022. Il est remercié à la suite de sa condamnation en appel dans l’affaire de l’arbitrage Tapie, survenu alors qu’il était directeur de cabinet de Christine Lagarde, ministre de l’Economie de l’époque.

Reste que Stéphane Richard continuera de co-diriger Orange pendant quelques temps : il ne cèdera que la casquette de directeur général, conservant celle de Président non-exécutif jusqu’à la nomination de son successeur à ce poste également. L’Assemblée générale annuelle d’Orange se tenant le 19 mai 2022, il devrait quitter ses fonctions au plus tard à cette date, étant quasi-certain qu’il ne sera pas non plus reconduit en tant que président.

Chrystel Heydemann : un profil passé par des géants des communications

Le nom de Chrystel Heydemann, 47 ans, a été choisi parmi une liste de plus de 20 noms, mais le poste n’a pas eu le succès attendu : Orange ne rémunère que peu ses dirigeants, alors qu’elle est cotée au CAC40. Une donnée qui n’a pas rebuté la polytechnicienne qui fera donc partie des rares cheffes d’entreprise du CAC40.

Elle connaît par ailleurs le dossier : présidente Europe de Schneider Electric, elle est également administratrice d’Orange depuis quatre ans, après une expérience forgée chez Alcatel-Lucent, notamment au moment du rachat pas Nokia du fleuron français. Son mandat commencera le 4 avril 2022.


Paolo Garoscio


Dans la même rubrique :
< >