managementhebdo

Brexit : chômage technique chez PSA



Vendredi 22 Juillet 2016 - 16:07

Les négociations pour le Brexit n’ont pas encore formellement été entamées que les premières conséquences très concrètes se font déjà sentir de ce côté-ci de la Manche. À l’usine PSA de Poissy, les ouvriers vont devoir subir du chômage technique.


Cette usine produit des véhicules à destination du marché britannique. La direction a décidé de quatre jours de chômage technique en septembre en raison des incertitudes qui planent sur le niveau de commandes des consommateurs anglais suite à la décision du pays de sortir de l’Union européenne. La ligne de production compte 3 000 ouvriers et elle assemble chaque jour 190 DS3 avec le volant à droite.

Pour le journal Le Parisien, la direction explique sa décision par la saisonnalité des ventes, la nécessité d’ajuster les stocks, ainsi que « les effets immédiats que le Brexit pourrait avoir sur le marché nous ont amenés à reconsidérer les programmes de production prévus dès ce mois de juillet ».  Cela peut s’entendre même si certains syndicats estiment que les conséquences du Brexit sont prises en compte très rapidement.

Force ouvrière dénonce ainsi une décision « incohérente » qui ne peut pas être liée d’une manière ou d’une autre au référendum britannique, en rappelant que Londres n’a pas encore activé le fameux article 50 du traité de Lisbonne. Mais au fur et à mesure des conséquences économiques de la sortie du pays de l’UE, il faut s’attendre effectivement à des ralentissements dans les entreprises qui commercent avec le Royaume-Uni.


Olivier Sancerre

Tags : brexit