managementhebdo

Aris Kaprielian, un programmateur dans l’évènementiel !



Vendredi 31 Décembre 2021 - 08:21

Ayant assuré le métier de programmateur pour des grandes chaînes de télévision (CNEWS, BFMTV, RMC info, LCI, Europe 1 ou encore iTélé) pendant 10 ans, Aris Kaprielian se lance dans l’évènementiel.


Un carnet d'adresses issu d'années d'expérience

Pixabay/LeeJeongSoo
Pixabay/LeeJeongSoo
Avec son carnet d’adresses de « plus de 10.000 contacts », il fonde ASK WHO, une agence spécialisée dans le placement d’experts, de conférenciers et de personnalités pour des séminaires d’entreprises, des Codir, des Comex, des conférences, des talk digitaux en physique ou en hybride, des lancements de produits, des inaugurations de lieux, des conventions, des mises à disposition de journalistes pour animer un média training, et bien plus encore...

Fort de son expérience de journaliste-programmateur, Aris Kaprielian a acquis « une parfaite connaissance des compétences et des qualités de chaque intervenant et dans tous les domaines possibles et imaginables ». « Économie », « Santé », « Exploration et Inspiration », « Digital et e-commerce », « nouvelles technologies », « Sport », « Gastronomie », etc., nombreux sont les domaines pour lesquels ASK WHO sera en mesure de vous trouver l’intervenant le plus adapté à votre demande et à votre budget. Avec ASK WHO, Aris Kaprielian promet à ses clients de tout mettre en œuvre pour que leur « expérience soit unique » et leur « apporte succès et satisfaction ».

Parmi les célébrités proposées par ASK WHO, nous retrouvons l’aventurier Mike Horn, le navigateur François Gabart, la journaliste et réalisatrice Natacha Calestrémé, le chef étoilé Michel Sarran, ou encore la conférencière et philosophe Julia de Funès. Aris Kaprielian a, en outre, décidé de commencer une collaboration avec Michel Lafon pour organiser des événements et pour placer les auteurs qui écrivent pour sa maison d’édition. La nouvelle agence de placement de personnalités s’engage à être « à vos côtés pour créer la connexion parfaite ! ».


Paolo Garoscio