managementhebdo

Air France-KLM n'est pas intéressé par XL Airways



Samedi 28 Septembre 2019 - 19:20

Benjamin Smith, le patron d'Air France-KLM, a écarté la possibilité d'une reprise de XL Airways, malgré les appels du pied du PDG de la compagnie aérienne en difficulté.


Benjamin Smith pas convaincu

Le directeur général d'Air France-KLM n'est « pas convaincu » par le modèle économique de XL Airways, à savoir le long courrier à bas coût. Benjamin Smith, en place depuis un an à la tête de la compagnie aérienne française, a expliqué que son groupe possédait 12 Boeing 777 comprenant une densité en nombre de sièges « très importantes » et qu'Air France avait à sa disposition un « produit loisirs qui fonctionne bien ».

Il faut donc comprendre que l'apport de XL Airways n'aurait pas beaucoup de sens ni d'intérêt pour Air France. Laurent Magnin, le PDG de la compagnie en cessation de paiement et placée en redressement judiciaire, a multiplié les appels à l'aide en direction d'Air France, en expliquant notamment que XL Airways pouvait être un « atout ». Mais Benjamin Smith n'est pas de cet avis.

Des actifs intéressants pour Aigle Azur

Même fin de non recevoir pour Aigle Azur, autre compagnie aérienne française en grande difficulté. Le patron d'Air France estime qu'Aigle Azur présente des actifs intéressants, mais il pointe du doigt des conditions légales et sociales « plutôt compliquées ». Il ne veut pas mettre en péril l'équilibre social au sein d'Air France, qui est « stable » actuellement.

Pour Benjamin Smith, le secteur de l'aérien français est trop fragmenté. Il pense ainsi qu'il va y avoir une consolidation : « les compagnies basées ici en France seraient plus fortes et pourraient croître », croit-il. Air France ne sera manifestement pas le sauveur des compagnies françaises en difficulté.


Olivier Sancerre

Tags : Air France

Dans la même rubrique :
< >

Samedi 19 Octobre 2019 - 19:08 Avertissement sur résultat pour Renault