managementhebdo

Aéroport de Toulouse-Blagnac : Eiffage veut devenir le premier actionnaire



Mercredi 15 Mai 2019 - 14:17

Eiffage est en bonne position pour devenir le premier actionnaire de l’aéroport de Toulouse-Blagnac : le groupe est entré en négociations exclusives pour l’acquisition de la participation de Casil Europe.


Casil Europe détient 49,99% de la société ATB (Aéroport Toulouse-Blagnac). En avril 2015, la société contrôlée par le consortium chinois Symbiose achetait à l’État cette participation pour 308 millions d’euros. La politique de gestion de Casil Europe a été décriée, notamment en ce qui concerne le versement de dividendes ; de plus, la cour administrative d’appel de Paris a annulé il y a quelques semaines le processus de privatisation de l’aéroport. L’État, toujours détenteur de 10,01% du capital de l’opérateur, s’est toutefois pourvu en cassation. En début d’année, Casil Europe avait également indiqué sa volonté de se séparer de sa participation.

C’est dans ce contexte qu’intervient Eiffage, dont la stratégie vise à diversifier son portefeuille de concessions. Le groupe détient déjà de « nombreuses participations dans des infrastructures de transport en Europe », comme l’entreprise l’explique dans un communiqué. Eiffage a l’intention d’acquérir « la totalité des actions détenues par Casil Europe dans l'aéroport de Toulouse-Blagnac », d’après le premier actionnaire d’ATB. Selon ce dernier qui défend son bilan bec et ongles, « cette opération marquerait le début d'un nouveau chapitre de l'histoire d'ATB, dans la continuité de son fort développement depuis l'arrivée de Casil Europe en tant que premier actionnaire en 2015 ».

Casil Europe se réjouit de la hausse de 30% du flux de passagers, de l’ouverture de 42 destinations supplémentaires, ainsi que des investissements « significatifs » dans la modernisation et le développement de l'aéroport, le troisième le plus important en France. La vente à Eiffage est néanmoins suspendue à la décision du Conseil d’État concernant le processus initial de ventes des titres détenus par l’État.



Tags : Eiffage

Dans la même rubrique :
< >