managementhebdo

Twitter : les salariés démissionnent après l’ultimatum d’Elon Musk



Vendredi 18 Novembre 2022 - 11:24

Le management d’Elon Musk à la tête de Twitter continue de faire des remous au sein de l’entreprise, et surtout des équipes qui sont restées après la suppression de près de 50% des effectifs. Le milliardaire a demandé aux salariés restants un engagement fort et un travail ardu. Mais cette demande a mal été perçue et a surtout conduit les concernés à démissionner.


Un ultimatum par Elon Musk met à risque Twitter

Mercredi 16 novembre 2022, le milliardaire a été clair : les salariés qui ont survécu aux licenciements massifs de la semaine précédente ont tout intérêt à donner corps et âme à l’entreprise. Autrement, c’est simple : ils peuvent quitter Twitter. Elon Musk a donc voulu savoir si les salariés allaient bien le suivre, alors que ses débuts à la tête du réseau social ont été plus que chaotiques.

Malheureusement pour lui, l’issue de cet ultimatum a été l’inverse de ce qu’il pensait. Loin de réussir à engager tous les salariés restants dans un travail acharné, sa demande a été reçue par la négative. Les chiffres officiels ne sont pas connus, mais il semblerait que plusieurs centaines, et potentiellement plus d’un millier, de salariés ont tout simplement claqué la porte du réseau social. Pour rappel, Twitter ne compterait plus qu'un peu plus de 3.000 salariés après les licenciements.

Des infrastructures critiques en danger chez Twitter ?

Une vidéo du siège social de Twitter, partagée sur les réseaux sociaux, montre clairement la grogne des salariés. Sur l’une des façades de l’immeuble, un bandeau défilant traitant Elon Musk de diverses insultes, dont « Karen de l’espace » ou encore « profiteur de l’apartheid » a été projeté dans la nuit du 18 au 19 novembre 2022.

Certaines équipes entières ont fait part de leur départ, dont, semble-t-il, des ingénieurs du groupe. Elon Musk aurait même tenté de les convaincre de rester, du fait de leurs postes stratégiques, mais ceux-ci auraient refusé. Et l’avenir du réseau social est de plus en plus incertain, les internautes s’attendant désormais à sa fermeture à tout moment.


Paolo Garoscio


Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 22 Novembre 2023 - 10:45 CAC40 : les rémunérations des patrons augmentent







Facebook
Twitter