managementhebdo

SNCF : la grève contre la réforme ferroviaire a coûté 890 millions d’euros



Jeudi 28 Février 2019 - 21:27

Malgré la grève perlée qui a plombé l’activité au printemps dernier, la SNCF affiche un résultat net positif sur l’exercice 2018.


L’an dernier, le groupe ferroviaire a réalisé un chiffre d’affaires de 33,3 milliards d’euros. Des ventes en progression modeste, de 1,3%, mais le contexte était défavorable en particulier au début de l’année. La réforme de la SNCF voulue par le gouvernement a provoqué un mouvement de grève perlée qui a eu un impact important sur les résultats financiers de l’exercice annuel : le manque à gagner s’est élevé à 890 millions d’euros. Rapporté à la marge opérationnelle, le mouvement social a pesé 770 millions d’euros. Malgré tout, la SNCF s’en sort plutôt bien.

L’entreprise affiche en effet un résultat net positif de 141 millions d’euros. On aurait pu craindre en effet que la grève dégrade encore plus les comptes du groupe… Pour donner un ordre d’idée, en 2017 la SNCF avait enregistré un résultat net de 849 millions d’euros. Mais ce résultat est en trompe l’œil : non seulement la SNCF a fait un effort d’économies de 530 millions d’euros, mais la société a aussi cédé une filiale immobilière pour 766 millions d’euros. Sans cet élément exceptionnel, le résultat net aurait été dans le rouge de 214 millions d’euros.

La SNCF accuse une baisse de 11% de son activité de transport de fret ; en revanche, hors de France les résultats sont bien meilleurs avec une croissance des revenus de 17% pour Keolis et de 10% pour Eurostar. L’entreprise veut poursuivre la chasse aux économies en 2019, avec un objectif de 700 millions en 2019. La SNCF veut également amplifier ses investissements : 10 milliards d’euros prévus dans les infrastructures et le renouvellement des équipements, contre 8,9 milliards d’euros en 2018. 



Tags : SNCF

Dans la même rubrique :
< >