managementhebdo

SFR retrouve ses clients, mais gagne moins d’argent



Samedi 24 Novembre 2018 - 22:25

Les résultats d’Altice, la maison-mère de SFR, ont été froidement accueillis par les marchés boursiers. L’action du groupe mené par Patrick Drahi s’est dégradé cette fin de semaine. Pourtant, l’opérateur montre des signes encourageants.


Au troisième trimestre, SFR a recruté 166 000 clients dans l’internet fixe, et 378 000 abonnés mobiles. Patrick Drahi, dans le communiqué, se réjouit de ces résultats commerciaux, il explique que l’entreprise a regagné plus d’un millions de clients depuis le début de l’année. Soit « le nombre d’abonnés perdus durant les trois dernières années ». À première vue, la nouvelle est bonne : depuis l’acquisition par Altice de l’opérateur au carré rouge, ce dernier a effectivement essuyé une véritable saignée d’abonnés. SFR est parvenu à redresser la barre… mais à quel prix ? Celui des promotions tous azimuts.

Et c’est bien ce qui pose problème aux investisseurs. À force de multiplier les offres à prix cassé, le revenu moyen par abonné a dévissé. Dans le fixe, il s’établit à 31,7 euros, alors qu’il était de 35,9 euros il y a un an. Dans le mobile, le revenu moyen était au troisième trimestre de 22,4 euros, contre 25,8 euros en 2017 à la même période. Ce recul explique la baisse du chiffre d’affaires de SFR : à 2,48 milliards d’euros, il abandonne 7,6% sur un an. Si les clients reviennent en nombre, ils rapportent beaucoup moins : tout le contraire d’un cercle vertueux…

Voilà qui explique la correction subie par Altice ces derniers jours. Jeudi, l’action perdait près de 12%, idem le lendemain. Une chute qui rappelle celle enregistrée l’an dernier, à peu près à la même période : à l’époque, la Bourse sanctionnait la fuite des abonnés et la dette d’Altice. Cette situation place SFR en tête des opérateurs qui pourraient être approchés par des concurrents plus en forme.



Tags : sur

Dans la même rubrique :
< >