managementhebdo

Restructuration en vue chez Wiko



Vendredi 15 Mars 2019 - 00:22

Wiko va se séparer d’une partie de ses effectifs. La marque française détenue par des fonds chinois a des difficultés pour faire face à une concurrence de plus en plus affûtée.


Selon Le Figaro, Wiko compte se séparer d’une grande partie de ses salariés, sur la base du volontariat. Une rupture conventionnelle collective va être mise en place. Les effectifs de la marque basée à Marseille comptent 250 employés actuellement. L’entreprise n’a pas précisé le nombre de postes supprimés, mais la restructuration serait substantielle. Est-ce là la fin de parcours pour cette entreprise qui a réussi à se faire très rapidement un nom dans le paysage des constructeurs de smartphones en France ?

Les premiers smartphones de Wiko sont arrivés sur les rayons de la grande distribution au moment où les forfaits sans engagement prenaient leur envol. Les consommateurs ont de plus en plus l’habitude d’acheter leur smartphone à prix coûtant, et à souscrire une offre sans engagement à bas prix (il n’est pas rare actuellement de trouver des forfaits complets à moins de 10 euros). Wiko a également su faire jouer la fibre tricolore : la société affichait volontiers son enracinement français… Même si elle est détenue par des fonds chinois, et que ses produits — vendus à des prix serrés — sont bien évidemment produits en Chine.

Mais les choses sont devenues plus difficiles ces dernières années, avec l’arrivée en force des géants chinois en France et en Europe. Huawei, ZTE, Xiaomi, OnePlus et les autres ont débarqué avec leurs smartphones combinant performances et prix bas ; surtout, ces entreprises bénéficient d’une puissance marketing contre laquelle Wiko ne peut pas grand chose. À moins d’un sursaut, on voit mal comment Wiko pourrait résister très longtemps.



Tags : wiki

Dans la même rubrique :
< >