managementhebdo

Pour se relancer, les TPE-PME voient l'avenir en vert et en local



Vendredi 10 Juillet 2020 - 12:26

En mai dernier, leboncoin et le Groupe SOS lançait l'enquête "La Parole aux TPE PME ». Les résultats viennent d’en être dévoilés.


La peur de la faillite pour une TPE/PME sur cinq

Comment les TPE/PME vont-elles contribuer à la relance et à la reconstruction de l'économie de demain ? Alors que les conséquences de l’épidémie de COVID-19 sur les entreprises s’annoncent apocalyptiques,  leboncoin et le Groupe SOS ont voulu interroger les petites et moyennes entreprises sur leurs possibles engagements pour le "monde d'après".

Au total,  278 chefs d’entreprise ont bien voulu répondre. 73% des répondants se trouvent hors Ile-de-France, 62% des entreprises étant des TPE de moins de dix salariés. Le constat est sans appel : avec un arrêt brutal d’activités tous secteurs confondus, les TPE-PME ont durement souffert de la crise. Une sur cinq craint même la faillite, et ce malgré le soutien des dispositifs mis en place par l’Etat, jugés globalement adaptés par les 80% de TPE-PME en ayant bénéficié.

La transition écologique, priorité de demain

Par ailleurs, 60% des entreprises interrogées disent être conscientes des mutations en cours dans notre société. Elles disent aussi être prêts à transformer leur organisation pour s’adapter, à s’engager davantage en matière de transition écologique. L’ambition affichée est explicite :  « faire de la transition écologique la grande priorité de demain. » Une TPE-PME sur deux demande tout de même plus d’incitations en faveur d’une économie verte et décarbonée. Les temps futurs seront à la mutualisation et aux synergies entre entreprises.

Autre constat clair : la forte conscience des consommateurs pour des produits made in France et plus durables, selon quatre entreprises sondées sur cinq. Cela va de pair avec le fait que huit TPE-PME sur dix se disent fortement attachées à leur territoire. C’est pourquoi, pour 87% d’entre elles, la prise en compte de l’avis des entreprises dans les projets des collectivités est importante. Six sondés sur dix insistent sur le renforcement de la participation aux réseaux d’entreprises et aux actions de communication sur la production locale.

 


Paul Malo


Dans la même rubrique :
< >

Mardi 15 Septembre 2020 - 10:42 L'Assurance maladie peine à endiguer la fraude