managementhebdo

Les créations d’emploi en France ralentissent



Vendredi 5 Novembre 2021 - 13:59

L’emploi salarié en France continue de progresser au troisième trimestre 2021 selon une première estimation flash publiée par l’Insee le 5 novembre 2021. Toutefois, par rapport aux deux trimestres précédents, il est possible de remarquer un ralentissement, ce qui n’empêche pas les créations d’emploi d’être supérieures aux attentes.


L’emploi salarié progresse encore dans le privé en France

Pixabay/Tumisu
Pixabay/Tumisu
Dans son estimation flash de l’emploi salarié pour le troisième trimestre 2021, publiée vendredi 5 novembre 2021, l’Insee souligne une nouvelle progression du nombre d’emplois créés en France. Une bonne nouvelle pour le gouvernement, autant concernant la relance économique que sur le front du chômage. Selon l’Insee, 96.100 créations d’emplois nettes ont été enregistrées entre juillet et septembre 2021.

Cette bonne nouvelle vient s’ajouter à celles des deux trimestres précédents : en France, respectivement au premier et au deuxième trimestres, ce sont 153.800 et 265.100 créations d’emplois nettes qui ont été relevées. Depuis le début de l’année, ce sont donc plus de 500.000 nouveaux postes qui ont été ajoutés.

Un ralentissement, mais un nombre d’emplois supérieur à 2019

Toutefois, le troisième trimestre montre ce qui pourrait être un début de ralentissement dans la création d’emplois en France, avec une baisse d’environ 30% d’un trimestre sur l’autre. Si le ralentissement se confirmait au quatrième trimestre 2021, cela pourrait remettre en question la stratégie du gouvernement, et notamment la question de la réforme de l’Assurance chômage dont les nouvelles règles de calcul visent à inciter les chômeurs à reprendre un travail le plus rapidement possible.

Reste que grâce à ces plus de 500.000 nouveaux postes créés depuis le début de l’année 2021, la crise a été effacée. Selon l’Insee, fin septembre 2021, la France comptait 185.600 emplois de plus que fin 2019, soit une hausse de 0,9%.

Du côté des secteurs, c’est le tertiaire marchand qui tire l’emploi vers le haut comptabilisant 110.000 emplois de plus fin septembre 2021 que fin 2019. Inversement, l’industrie a détruit 45.000 emplois sur la même période.


Paolo Garoscio


Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 19 Novembre 2021 - 10:59 5e vague de Covid-19 : le retour du télétravail ?