managementhebdo

Le team learning, instrument de compétence collective



Vendredi 15 Juin 2012 - 17:54

Dans beaucoup d’entreprises, l’équipe et le groupe de travail constituent, plus encore que l’individu, l’unité opérationnelle de référence. Les projets sont en effet très fréquemment pris en charge par des groupes spécialisés et constitués de collaborateurs retenus pour la complémentarité de leurs compétences. Dans cette perspective, la capacité à travailler en équipe est bien évidemment centrale et le team learning émerge comme un outil de perfectionnement de la performance collective.


Le team learning, instrument de compétence collective
La formation est communément acceptée comme la voie classique du perfectionnement individuel. Le team learning ou apprentissage par équipe reprends ce principe et l’applique aux groupes humains, délivrant des enseignements adaptés aux besoins d’un groupe de travail par exemple. Les formations classiques procèdent d’une logique individualisante plaçant chaque participant en situation d’apprentissage au sein d’un espace dédié à cette activité. Mais cette approche ne favorise pas forcément la réutilisation des connaissances engrangées à l’occasion d’une formation. Une fois de retour au sein du groupe de travail, il n’est pas toujours aisé d’appliquer les enseignements reçus en formation et d’en tirer pleinement parti. Le team learning fait donc le pari de court-circuiter ce problème en formant des équipes entières, ensemble, sur des sujets ou des techniques dont la maîtrise fait défaut.
 
On peut appréhender le team learning comme un type de team building spécialisé et déployé à des fins de formation. Le team learning reprend en effet les techniques du team building et les applique à des fins d’apprentissage de compétences utiles à l’entreprise, comme des techniques relationnelles, de vente, ou de management. Sa finalité est donc éminemment opérationnelle, et à la différence du team building, il s’adresse à un groupe de personnes préalablement fonctionnel.
 
Très inspiré de la pédagogie anglo-saxonne et du learning by doing, le team learning procède notamment de la simulation. Il confronte ainsi les participants à des situations concrètes et systématise la démarche de retour d’expérience de façon à permettre l’apprentissage par l’erreur et l’itération. Plaçant les participants en position d’acteur de leur propre formation, le team learning suscite ainsi facilement l’engagement et l’implication de son public.
 
Le team learning est également une façon de tester la solidité d’un groupe collaborateurs, d’en éprouver les liens et leur résistance en situation. Cette expérimentation par l’action des mécaniques collectives, des repères normatifs et des talents de chaque participant permet ainsi de former des groupes sur un socle fort de connaissance et de confiance mutuelle. Réactivés dans le contexte professionnel, ces acquis collectifs favorisent la performance de groupe de façon accrue.
 
Format original de formation, le team learning constitue un instrument innovant pour favoriser l’intégration de la compétence au sein de groupe de travail. Ce type de formation s’adresse à une unité opérationnelle structurante de la vie des entreprises. Mécaniquement, son potentiel s’en trouve donc accru. Pour les entreprises, le team learning peut donc constituer un atout d’appoint utilisable à l’occasion du lancement d’un projet, ou pour débloquer une difficulté opérationnelle rencontrée collectivement par les collaborateurs.




Dans la même rubrique :
< >