managementhebdo

Le Groupe Bertrand veut avaler Léon de Bruxelles



Lundi 29 Juillet 2019 - 23:58

Même s'il est propriétaire des réseaux Quick, Hippopotamus et de plusieurs grandes brasseries parisiennes, le Groupe Bertrand a encore faim ! Il aurait jeté son dévolu sur Léon de Bruxelles.


Le Groupe Bertrand, qui s'est hissé à la deuxième place sur le marché de la restauration commerciale derrière McDonald's, n'en a pas terminé avec la croissance externe. Selon Les Echos, l'entreprise a déposé une offre ferme d'achat pour acquérir la participation majoritaire d'Eurazeo PME dans Léon de Bruxelles. Le montant de l'opération est estimé à 40 millions d'euros. Eurazeo PME, qui détient 60,5% de la chaîne spécialisée dans les moules-frites, avait acquis cette participation en 2011. Les 82 établissements ont généré un chiffre d'affaires de 117 millions d'euros l'an dernier, contre 2 milliards pour le Groupe Bertrand.

Le Groupe Bertrand a multiplié les acquisitions ces dernières années. Le détenteur de la licence exclusive Burger King en France s'était offert les restaurants Quick début 2016, ainsi que le groupe Frères Blanc qui détenait plusieurs des plus prestigieuses brasseries parisiennes (Le Procope, Au Pied de Cochon…). Il y a deux ans, l'entreprise décidément boulimique acquérait le Groupe Flo, avec à la clé de nouvelles brasseries parisiennes et le réseau de restaurants Hippopotamus. Coïncidence : Léon de Bruxelles fête ses 30 ans d'existence en ce mois de juillet.

Le Groupe Bertrand s'impose donc comme un poids lourds de la restauration commerciale en France. Une position enviable, à l'heure où ce marché est en pleine effervescence en raison du boom de la livraison de repas. Un secteur qui ne devrait d'ailleurs pas tarder à se consolider au vu du nombre de joueurs. Peut-être que le Groupe Bertrand y a une carte à jouer.



Tags : restauration

Dans la même rubrique :
< >