managementhebdo

La charge fiscale sur les revenus est très élevée en France



Jeudi 11 Avril 2019 - 17:18

La France fait partie des pays où la charge fiscale sur les revenus est la plus élevée des pays de l’OCDE. En 2018, l’Hexagone se situait largement au-dessus de la moyenne.


L’organisme international basé à Paris a additionné les cotisations salariales et patronales aux impôts versés par les salariés, puis soustrait les différentes prestations sociales et les allocations, le tout étant rapporté au coût de la main d’œuvre. La France ne fait pas bonne figure : un célibataire sans enfant subira ainsi une charge fiscale de 47,6%, ce qui place l’Hexagone en quatrième place (ex-æquo avec l’Autriche). Les trois premières positions sont occupées par la Belgique (52,7%), l’Allemagne (49,5%) et l’Italie (47,9%). La moyenne dans l’OCDE s’établit à 36,1% : la France est donc plus de dix points au-dessus de cette moyenne…

La situation est encore pire dans le cas d’un couple avec deux enfants et un seul salaire. La pression fiscale est de 39,4%, quand la moyenne des pays de l’OCDE est de 26,6%. L’Hexagone est en première place, suivi par l’Italie avec 39,1%, la Grèce et la Suède ex-æquo avec 37,9%. C’est en Nouvelle-Zélande, au Chili et en Suisse que la charge fiscale est la plus légère dans ce cas de figure, avec respectivement 1,9%, 7% et 9,8%.

En augmentant la CSG de 1,7 point, la France ne s’est pas aidée : cette hausse a contribué à la progression de 1,36 point des impôts sur le revenu en pourcentage des coûts de main d’œuvre. La CSG a été compensée par une baisse des cotisations sociales de sécurité sociale, mais celles-ci demeurent pourtant très élevées : « Les employeurs en France paient 26,5% des coûts de main-d’œuvre sous forme de cotisations de sécurité sociale, soit le niveau le plus élevé parmi les pays de l’OCDE », explique l’organisation.




Dans la même rubrique :
< >