managementhebdo

La SNCF veut une fusion entre Thalys et Eurostar



Samedi 28 Septembre 2019 - 17:44

L'idée a du sens : la SNCF propose de fusionner Thalys, qui assure les liaisons entre la France, la Belgique et l'Allemagne, avec Eurostar qui gère les liaisons entre l'Angleterre et la France.


L'Europe de la grande vitesse

La fusion a été proposée par la SNCF aux actionnaires des deux réseaux. L'entreprise publique détient la majorité du capital de Thalys (60%) et d'Eurostar (55%). « Faire un bout de l'Europe de la grande vitesse », c'est l'objectif de Guillaume Pepy, le patron de la SNCF, dont c'est le dernier projet avant de passer la main à Jean-Pierre Farandou le 1er novembre.

Le potentiel de voyageurs est de 30 millions de personnes, contre 18,5 millions en cumulant les deux transporteurs. L'idée est de créer une « entreprise européenne [pour] faciliter le transport de ville à ville entre les pays et qui va concurrencer l'aérien et la voiture », a précisé Rachel Picard, la directrice générale de SNCF Voyages.

Des voyages plus simples

Il deviendrait ainsi plus simple de réserver un billet entre Londres et Dortmund ou Amsterdam, par exemple : un seul guichet en ligne, un seul train (ou des correspondances simplifiées), un programme de fidélité unique… De quoi effectivement satisfaire une clientèle européenne qui cherche à éviter les avions polluants et les arrivées dans des aéroports peu pratiques.

Si elle est acceptée par les actionnaires et les personnels, la fusion entre les deux entreprises demandera de 18 mois à deux ans. Pour le moment, ni le nom de la nouvelle entité, ni le lieu de son siège social n'ont été déterminés. La SNCF souhaite conserver la majorité de l'entreprise une fois fusionnée.


Olivier Sancerre

Dans la même rubrique :
< >

Samedi 19 Octobre 2019 - 19:08 Avertissement sur résultat pour Renault