managementhebdo

Automobile : le marché français en recul en août



Lundi 2 Septembre 2019 - 01:14

Le marché français de l'automobile a chuté de plus de 14% au mois d'août. Néanmoins, il y a des raisons pour ne craindre de récession dans le secteur.


Le comité français des constructeurs automobiles (CCFA) a enregistré pour le mois d'août 129 259 immatriculations neuves dans l'Hexagone. Un volume inférieur de 14,05% par rapport au même mois d'août, l'an dernier. Le recul est impressionnant, mais il s'explique par plusieurs raisons. La première, c'est le jour ouvré en moins qu'en août 2018. Surtout, le mois de comparaison est faussé : à l'époque, les immatriculations avaient augmenté de 40%, les constructeurs ayant vidé les stocks avant de devoir respecter les nouvelles normes européennes en matière de lutte contre la pollution…

Par conséquent, il est difficile de prendre ce recul de 14% pour argent comptant. Ce d'autant que la baisse s'est établie à 3,04% sur les huit premiers mois de l'année. Le CCFA estime d'ailleurs que le marché devrait afficher une stabilité sur l'ensemble de l'année, avec un total de 2,1 millions de véhicules neufs. En août, les constructeurs français ont décroché de 4,86% pour le groupe PSA, et de 31,16% pour Renault (qui avait enregistré une hausse vertigineuse de ses immatriculations de 52,4% en août 2018).

PSA, qui compte dans ses rangs les marques Peugeot, Citroën, DS et Opel, bénéficie d'une légère progression de ses immatriculations sur les huit premiers mois de l'année (+1,13%). En revanche pour Renault, le bilan est sombre avec un recul des immatriculations de 7,87% sur la même période. Volkswagen accuse aussi le coup en août avec une baisse de 14%, mais août 2018 avait été marqué par une croissance fulgurante de plus de 110% ! Sur les huit premiers mois, le groupe allemand a enregistré une progression de 2,31%.



Tags : automobile

Dans la même rubrique :
< >

Dimanche 15 Septembre 2019 - 20:55 Intermarché : un nouveau concept de supermarché