managementhebdo

Amazon confirme son nouveau centre de distribution de Senlis



Samedi 11 Janvier 2020 - 23:43

Amazon ouvre un nouveau centre de distribution en France. Le site est basé à Senlis, dans l'Oise. Il emploiera 500 emplois en CDI après trois ans d'exploitation.


500 emplois sur trois ans

Amazon confirme son implantation hexagonale avec ce septième centre de distribution basé à Senlis, dans l'Oise, non loin du site de Boves (Amiens) en charge du traitement des gros colis. Le nouveau bâtiment de 55 000 mètres carrés, installé non loin de l'autoroute A1, servira de grossiste pour la région et pour la France : très mécanisé, il permettra au géant du commerce en ligne d'améliorer la répartition des stocks. Les commandes y seront stockées pour être redistribuées ensuite sur l'ensemble du territoire français. Après trois ans d'exploitation, il emploiera 500 personnes en contrat à durée indéterminée.

Si Amazon ne précise pas le montant de l'investissement pour Senlis, en revanche le mastodonte américain rappelle avoir injecté 6,8 milliards d'euros en France en dix ans, avec à la clé la création de 9 300 emplois là aussi en CDI. Pas de quoi éteindre les polémiques sur la contribution de l'entreprise aux finances publiques, c'est pourquoi Amazon a annoncé avoir versé 250 millions d'euros en impôts et taxes pour 2018.

Un investissement qui profite à la région

La construction du bâtiment de Senlis (55 000 mètres carrés) est en fait terminée depuis un moment, mais Amazon se refusait à confirmer son ouverture ; ce sera pour le mois de mai 2020. L'entreprise a en fait pris du retard en raison du chantier du centre de Brétigny-sur-Orge ouvert au sud de Paris avec 800 emplois créés sur le millier annoncé.

Chez Amazon, on préfère mettre en avant les retombées économiques du nouveau site. « Cet investissement va bénéficier à la région, et donnera à de nombreuses TPE et PME françaises qui vendent sur la place de marché d'Amazon, la possibilité de faire découvrir leurs produits à des millions de clients en Europe en quelques clics », explique l'entreprise.


Olivier Sancerre

Tags : amazon

Dans la même rubrique :
< >

Mardi 15 Septembre 2020 - 10:42 L'Assurance maladie peine à endiguer la fraude