managementhebdo

Twitter accepte d’être racheté par Elon Musk



Mardi 26 Avril 2022 - 08:44

Le conseil d’administration de Twitter a fini par accepter l’offre de rachat émise par Elon Musk. Le milliardaire ambitionne d’en faire un réseau libre de censure, afin de faire avancer la démocratie partout dans le monde.


Elon Musk s’apprête à racheter Twitter à moitié sur fonds propres

Après onze jours de rebondissements et de discussions, le rachat de Twitter par Elon Musk est enfin une certitude. Le conseil d’administration du réseau social a accepté l’offre faite par le milliardaire dès le 14 avril 2022, à savoir le versement aux actionnaires actuels de 54,20 dollars par action. C’est une bonification de 54% rapport au cours d’ouverture du 28 janvier 2022, date à laquelle Elon Musk avait acheté sa première salve d’actions Twitter (soit 9,2% de sa capitalisation), et de 38% par rapport au cours du 1er avril 2022, le dernier jour de marché précédant l’annonce comme quoi Elon Musk avait acheté un nombre considérable d’actions de l’entreprise. Et cela reste toujours supérieur au cours actuel (51,70 dollars).

Au total, Elon Musk a mis 44 milliards de dollars sur la table pour racheter Twitter, dont 21 milliards de dollars de son propre capital. Elon Musk estime également nécessaire de transformer Twitter en une société privée, en d’autres mots, le sortir de la Bourse. Selon les informations du New York Times, initialement, le conseil d’administration de Twitter ne trouvait pas le montage financier proposé par Elon Musk suffisamment solide, mais a fini d’y croire dans la nuit du 24 au 25 avril 2022, après de longues discussions avec le milliardaire à l’origine de Tesla et SpaceX.

Soutenir la liberté d’expression et la démocratie à travers le monde, la nouvelle mission de Twitter sous Elon Musk

À noter qu’au début, le conseil d’administration de Twitter n’avait pas apprécié l’offre de rachat d’Elon Musk. Le conseil avait même élaboré un projet de « pilule empoisonnée » : si le rachat par Elon Musk venait à se concrétiser, Twitter devait procéder à une émission de titres supplémentaire, dans le cadre de laquelle les actionnaires actuels devaient pouvoir acheter des actions Twitter à prix réduits. Cela, afin de « diluer » la participation d’Elon Musk et éviter qu’il ne devienne l’actionnaire majoritaire de la société. Mais après de longues discussions, les membres du conseil d’administration ont fini par faire confiance à Elon Musk, et ce projet a été annulé.

En expliquant son projet pour Twitter (sur Twitter bien entendu), Elon Musk a déclaré être « un absolutiste de la liberté d’expression », arguant que Twitter ne laisse pas suffisamment de liberté à ses millions d’utilisateurs. Elon Musk a fait part de sa volonté de libérer « l’extraordinaire potentiel » de Twitter afin de soutenir la liberté d’expression et la démocratie à travers le monde. Quid de Jack Dorsey, le fondateur de Twitter ? Dans la nuit du 25 au 26 avril 2022, il a tweeté que « l’objectif d’Elon de créer une plateforme qui susciterait un maximum de confiance et serait extrêmement inclusive est le bon. C’est la raison pour laquelle [Parag Agrawal, le PDG de Twitter] et moi-même l’avons choisi ».


Anton Kunin