managementhebdo

Qualité de vie au travail : des progrès assez inégaux suivant les secteurs



Vendredi 18 Septembre 2020 - 14:57

Quelques mois après le début de l’épidémie de Covid-19, la qualité de vie au travail semble s’être le plus améliorée dans le secteur de la santé et le secteur technologique, apprend-on d’une étude du cabinet Qualtrics.


Le secteur technologique et le secteur de la santé, deux champions de la qualité de vie au travail

Contrairement à ce qu’on pourrait penser, après quelques semaines de couacs au début de l’épidémie, aujourd’hui les salariés du secteur de la santé se sentent bien au travail. Ils sont 48% à considérer qu'ils ont de la valeur pour leur employeur, soit le niveau le plus élevé parmi tous les secteurs. À titre de comparaison, les salariés sont 44% à l’estimer dans le secteur de la distribution et seulement 42% dans l’hôtellerie-restauration.

C’est également au sein du secteur de la santé (ainsi qu’au sein du secteur technologique) que les salariés sont les plus nombreux (72%) à déclarer que leur employeur se préoccupe désormais davantage de leur santé. Dans le secteur automobile et la distribution, les salariés sont 64% à estimer que leur employeur se préoccupe davantage de leur santé.

Les salariés sont très nombreux à faire part d’une amélioration de leurs relations avec leur employeur

Interrogés sur le jugement qu’ils portent sur la réaction de leur employeur à l’épidémie de Covid-19, ce sont à nouveau les salariés du secteur technologique et du secteur de la santé qui sont les plus nombreux à émettre un jugement positif. 71% des premiers et 65% des seconds notent les performances de leur employeur dans ce domaine au-dessus de la moyenne. Mais les personnes travaillant dans l’enseignement (65%) ainsi que les salariés du secteur automobile et de la distribution (64%) ne sont pas loin derrière.

Interrogés sur leurs relations avec leur employeur, ce sont à nouveau les salariés du secteur technologique (55%) qui sont les plus nombreux à dire qu’elles se sont améliorées. Ils sont 46% à dire la même chose dans la distribution, 42% dans le secteur automobile et 41% dans les administrations de l’État. S’agissant de la qualité de la vie au travail globalement, ce sont les salariés de secteur bancaire et financier (42%) qui sont les plus nombreux à faire part d’une amélioration depuis le début de l’épidémie. Ils sont 28% à dire la même chose dans l’enseignement et 27% au sein de l’administration de l’État.


Anton Kunin