managementhebdo

Les co-fondateurs de Google prennent du champ



Mercredi 4 Décembre 2019 - 16:40

Alphabet, la maison mère de Google, est désormais dirigé par Sundar Pichai, le patron du moteur de recherche. Les deux co-fondateurs laissent leur place, mais ils continuent de peser en coulisses.


Le CEO de Google devient CEO d'Alphabet

En 2015, Google annonçait un changement profond de sa structure : Alphabet chapeaute toutes les activités du moteur de recherche, dans l'objectif de créer plusieurs filiales distinctes. Une sorte d'incubateur de start-up, comprenant Google bien sûr, mais aussi Waymo (voiture autonome), Sidewalk Labs (villes intelligentes), Verily (sciences de la vie), Calico (biotechnologies)… Aujourd'hui, ce qu'Alphabet a qualifié de « paris » fonctionnent de manière autonome. C'est le moment choisi par les co-fondateurs de Google, Larry Page et Sergey Brin, de prendre du champ.

Larry Page, CEO d'Alphabet, cède sa place à Sundar Pichai, qui gère Google depuis la création d'Alphabet. Page et Brin restent toutefois intégrés dans la structure de l'entreprise, ils demeurent en effet actionnaires et membres du conseil d'administration. Mais la gestion au jour le jour sera assurée par le CEO de Google. Une nouvelle responsabilité pour le natif de Chennai, en Inde, qui a démontré sa capacité à diriger le paquebot Google avec succès.

Un géant d'internet et du numérique

Sundar Pichai prend le contrôle d'un mastodonte de l'industrie du numérique, qui emploie plus de 100 000 personnes dans le monde. Il apportera « de l'humilité et une grande passion pour la technologie à nos utilisateurs, à nos partenaires et à nos employés au quotidien », selon le billet de Larry Page et Sergey Brin. 

Avec les co-fondateurs de Google qui prennent du champ, c'est une nouvelle route qui s'ouvre pour le groupe. Le moteur de recherche a été créé il y a 21 ans, et depuis c'est devenu le lieu de passage d'une majorité d'internautes. À tel point que l'entreprise est au cœur de plusieurs enquêtes pour abus de position dominante et autres controverses liées à la gestion des données privées et à la publicité ciblée.


Olivier Sancerre

Tags : google

Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 11 Décembre 2019 - 12:31 L'emploi salarié poursuit sa croissance au troisième